Ex Nihilo : autant en emporte le temps

    Ex nihilo_couvEx nihilo, Jean-François Kierzkowski (scénario), Stéphane Douay (dessin). Editions Pirates, 64 pages, 18 euros.

    Le voyage dans le temps est un grand classique. Jean-François Kierzkowski (déjà repéré pour le début de sa stimulante série La suite de Skolem) et Stéphane Douay en proposent une nouvelle variation. Ou plutôt, sept variations en autant d’histoires courtes qui se complètent, au détriment du pauvre Martin Mac Mouche.

    En 2045, injustement condamné à mort, ce dernier accepte contre une remise de peine de servir de cobaye pour expérimenter les paradoxes temporels imaginés par une bande de savants, le groupe “Ex Nihilo”, lui-même constitué trente ans plus tôt par un SMS venu de nulle part.

    Au fil des élucubrations des savants, Mac Mouche va devoir aller tuer son père, coucher avec sa mère, tester le paradoxe de l’écrivain (en confiant à un écrivain le livre déjà écrit qui l’aura rendu célèbre), vérifier l’existence des boucles temporelles, l’etc. Direction le bar des 12 Bonobos, Maryland, le 18 février 2015. Et, bien sûr, comme dans tout bon récit de SF du genre, les voyages successifs vont passablement dérégler les choses…

    Marque de fabrique de cette jeune maison d’éditions Pirates, ce nouvel album (après X ou la suite de Skolem) mixe encore avec bonheur l’esprit de logique scientifique avec une bonne dose d’humour. Au-delà des gags visuels distillés au fils des histoires et d’un ton léger à la Fluide glacial, c’est l’effet d’accumulation qui joue à plein dans la réussite de cet ouvrage, amenant à chaque voyage un élément absurde – mais logique – de plus, tous convergeant vers l’issue prévisible de l’histoire. Belle boucle temporelle qui ramène au début du récit et procure un délicieux vertige plein de drôlerie. Un incontestable moyen de passer du bon temps !

    ex nihilo_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Zaï, Zaï, Zaï, Zaï : délire de fuite

    Zaï zaï zaï zaï, Fabcaro. Editions 6 pieds sous terre, 72 pages, 13 euros. ...

    Siné mensuel anti-machos

    Un numéro spécial “anti-machos”. Et pourtant, on n’est pas le 8 mars… Loin du ...

    Quand Laborde s’attaque au Tour, on se régale

      Christian Laborde déborde de talent. Romancier délicat, tendre et fou à la fois, ...

    Raffini, so british !

    L’Inconnue de Tower Bridge (une enquête du commissaire Raffini), Rodolphe (scénario), Christian Maucler (dessin). ...

    Echappée belge pour les “Lulus”

    La guerre des Lulus, tome 4: 1917, la déchirure. Éd.Casterman, 64 pages, 13,95 euros. ...

    La petite fille à barbe et le gros machin à 4 pattes contre les multinationales

    Chimichanga, Eric Powell. Editions Delcourt, 96 pages, 13,95 euros. Lula est une petite fille ...