Guarnido et Sanseverino on the rocks à Péronne

    A lire ce mardi, dans le Courrier picard, le retour sur le concert “historique” de Sanseverino à Péronne, ce dimanche, avec les dessins en direct de Juanjo Guarnido. Le compte-rendu, plutôt enthousiaste, de ma consoeur Christelle Bouché du Courrier picard de ce mardi 26 juin (édition Haute-Somme) :

    Dimanche soir, Sanseverino a revisité ses chansons à la sauce rock. Un cocktail détonnant d’irrévérence, en phase avec les dessins de Guarnido.

    Sanseverino au micro, Guarnido au crayon : le duo, improbable au départ, a su créer une chouette osmose, à laquelle le public a très vite adhéré. (photo Christelle Bouché/Courrier picard)

    Les gradins latéraux sont une spécificité péronnaise qui a bluffé Sanseverino. « C’est la première fois que je vois ça. Vous êtes loin. Vous nous entendez, de là-bas ?! La bourgeoisie, elle sait taper dans les mains ?! » Moqueur, le chanteur a vite donné le ton. Toute la soirée, il a titillé les gens assis pour qu’ils viennent danser avec ceux de la travée centrale. Ça a plutôt bien marché, il est assez persuasif… Sa musique y est pour beaucoup : résolument rock, elle revisite avec bonheur ses chansons les plus connues. Pour les fans, pas question de chanter en même temps Les embouteillages en version accélérée, trop dur à suivre. Mais quel bonheur de redécouvrir des titres dans une version différente. Et quel plaisir d’entendre un chanteur prendre le temps de raconter des histoires, où l’imagination totalement débridée prend nettement le dessus, émaillées de gros mots, d’allusions sexuelles et d’une nette couleur politique. La salle rigole, il en rajoute. Ce concert, c’est une soirée entre potes, finalement.

    Guarnido a aussi rejoint Sanseverino dans la partie musicale.

    Juan Guarnido, dessinateur de bande dessinée, n’est pas resté dans son coin. Aux réflexions de Sanseverino sur le gouvernement espagnol, il a dessiné un doigt d’honneur. En fin de concert, il a même posé le crayon pour prendre la guitare électrique. Avec brio. «Il sait dessiner, il sait jouer de la gratte, quel enc… », a commenté le chanteur. Conclusion par une spectatrice à la sortie : « Oh que ça fait du bien des concerts comme ça ! »

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Procès Mavré pour assassinat et tentative d’assassinat

    4 janvier Jean-Luc Mavré nie l’intention homicide Jean-Luc Mavré a tué sa femme Suzanne ...

    La crise espagnole décryptée de l’intérieur

    La crise de l’euro et ses dramatiques conséquences vu de l’intérieur d’un des pays ...

    Rerouter l’histoire

     Les Brigades du temps, tome 2 : La grande armada, Kris & Bruno Duhamel. Editions Dupuis, ...

    “Fakir” renoue avec le BD-reportage politique

    Fakir, le “journal d’enquêtes sociales”, Amienois d’origine et rayonnant désormais dans tout l’Hexagone, renoue ...

    Marianne, de la BD complètement timbrée

    Coup de jeune pour Marianne, nouvelle légitimité pour la bande dessinée et, peut-être avant ...

    1968 et après…

    Dany le Rouge passe au vert, Tramber. Editions Soleil, 68 pages, 12 euros Mars ...