Ils ont compris la BD numérique, le Courrier picard le raconte

    Dans le Courrier picard, ce dimanche 16 février, une évocation de la BD numérique Je vous ai compris, dont le producteur est de Chantilly, dans l’Oise.

    Un mélange entre le bon vieux rotoscope utilisé dans les films d’animation depuis les années 70 (Ralph Bakshi en tira, notamment, un redoutable début d’adaptation du Seigneur des Anneaux) et les dernières techniques de la bande dessinée numérique, c’est le cocktail à l’origine d’une oeuvre numérique transgenre et atypique évoquant la guerre d’Algérie, Je vous ai compris. Pensée au départ comme un film d’animation, elle est devenue une e-BD numérique disponible sur tablette.

    Notre consoeur Fanny Dollé revient plus largement sur la genèse du projet dans le Courrier picard de ce dimanche 16 février. Raison supplémentaire, le producteur de l’opération, Laurent Combelles, est un Picard, résidant à Chantilly (Oise).

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    « Mais qu’est-ce qu’ils ont tous ce matin ? »

    Jonathan, présenté menottes aux poignets, est le premier client de l’audience du 1er décembre. ...

    Corto Maltese dans le “Figaro magazine”

    Il sera bientôt temps de se pencher sur les bandes dessinées estivales publiées (plus ...

    Un grand classique

    Prince Valiant, l’intégrale, 1937/1938, Harold Foster. Editions Soleil, 110 pages, 24,95 euros Dépossédé de ...

    “Pandora” se coupe en deux et se met en trois

    Troisième opus pour la revue de Casterman, Pandora. Un numéro se voulant toujours inédit ...

    Une nouvelle Rue sur la carte du 9e art

    Une nouvelle maison d’éditions de bande dessinée voit le jour : Rue de Sèvres. ...

    Sujet tabou

    Garçon poli, le chroniqueur a soigneusement attendu la dernière minute de la dernière heure ...