“Irmina” toujours sur de bons rails

    Le 4e Prix de la bande dessinée des cheminots – BD sociale et historique 2015 – vient d’être remis, à Irmina (éditions Actes Sud – L’An 2), de Barbara Yelin.

    BARBARA-YELINSi la couverture montre deux personnages se déplaçant à vélo, les cheminots n’ont pas tenu rigueur à Barbara Yelin de ce mode de transport alternatif au leur. Ce 6 février, l’auteure d’Irmina à reçu son prix de la BD des cheminots à l’occasion de la fête de la bande dessinée des cheminots, organisée à l’Académie Fratellini, à La Plaine Saint-Denis (Seine Saint-Denis). Et ce, en présence de centaines de cheminots bédéphiles. Comme pour les trois éditions précédentes, ce prix est attribué après un vote des salariés de la SNCF fréquentant les médiathèques des CE du groupe.

    Etaient en lice, cette année :

    • Magic-Majid (Bâ/Fouillet, Éd. Sarbacane)
    • L’Algérie c’est beau comme l’Amérique (Burton/Grand, Éd. Steinkis)
    • Amère Russie (Ducoudray/Anlor, Éd. Bamboo)
    • Le Tirailleur (Macola/Bujak, Éd. Futuropolis)
    • Irmina (Yelin, Éd. Actes-Sud)

    Irmina raconte l’histoire (inspirée de la vie de la grand mère de Barbara Yelin) d’une jeune allemande partie en Angleterre dans les années 30, tombée amoureuse d’un étudiant noir d’Oxford, puis mariée avec un architecte officier de la SS. L’album avait déjà reçu, en janvier 2015 le prix Artémisia succède à Tsunami (Pendanx/Piatzszek, Éd. Futuropolis) en 2014 et au Train des orphelins (Charlot/Fourquemin, Éd. Bamboo) en 2013.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Quand ça déraille sur le Transsibérien

    Trains de légende, t.3 : le Transsibérien, Gregory Lassablière et Fabrice David (scénario), Juan ...

    Planète Ekhöllywood

    Ekhö, monde miroir, tome 3: Hollywood boulevard, Christophe Arleston (scénario), Alessandro Barbucci (dessin). Editions ...

    Les “Lulus” de retour en dédicaces à Amiens

    Après une première séance, chez Bulle en Stock, les auteurs de la Guerre des ...

    Titi Gnangnan : la caricature en voie d’expulsion au Blanc-Mesnil ?

    Les aventures de Titi Gnangnan par Remedium se poursuivent en ligne. Tout comme, en ...

    “Zaï, Zaï, Zaï, Zaï”, Grand prix de la critique ACBD 2016

    Les journalistes et critiques de bande dessinée de l’ACBD ont attribué leur Grand prix ...

    Jean-Claude Michaux, mi-bête, jamais tiède

    Jean-Claude Michaux propose «Alphabêtes», des poèmes consacrés aux animaux. C’est succulent! On connaissait Henri; ...