Nouveaux records de ventes pour la bande dessinée aux enchères

    Coup sur coup, les deux principales maisons Sotheby’s et Christie’s ont organisé des ventes aux enchères exceptionnelles consacrées à la bande dessinée. Avec, aussi, de beaux catalogues aux airs de vrais livres.

    Maghen-Christie's-catalogue
    Un catalogue, mais aussi un “beau livre” de 482 pages.

    Journée d’effervescence chez Christie’s en ce dimanche pour les amateurs du 9e art. Enfin, ceux qui en ont les moyens ou qui spéculent sur la cote grandissante des planches de bande dessinée.  Et petite déception finale, à chaud, selon l’envoyé spécial de France Info qui a couvert en “live tweet” toute la vente cet après-midi : Les dix planches originales d’Hergé, estimées à 1,5 millions d’euros, “n’en ont rapporté que 800 000. Deux hypothèses : les pièces vendues étaient très petites (des cases du Temple du soleil) et les ventes “événement” avec des planches d’Hergé sont assez nombreuses...”

    Mais au final, au lendemain de l’événement, les organisateurs affichent plutôt un ton optimiste:  la vente « Bande Dessinée & Illustration », ses 456 lots et 2666 visiteurs recensés, a réalisé un total de plus de 5 millions d’euros (5.897.700 euros, hors TVA, précisément). Associée pour la seconde année consécutive avec la maison de ventes, le galeriste Daniel Maghen  salue ces “très bons résultats“, qui, pour lui “démontrent une fois de plus que le marché de la BD est en constante progression“…

    Des records pour Bilal, Giraud ou Jacobs

    Quelques oeuvres ont même atteint des records. Ainsi, une planche originale de La Foire aux immortels, estimée à 30 000 / 40 000 euros a été acquise pour 115 500 euros, record mondial pour Enki Bilal

    Nouveau "record mondial" d'achat pour Giraud, avec cette illustration de Blueberry.
    Nouveau “record mondial” d’achat pour Giraud, avec cette illustration de Blueberry.

    . Même plafond mondial atteint pour une planche de La Marque jaune d’Edgard P.Jacobs (vendue à 205 500 euros contre une estimation à 100 000 euros) ou encore une grande illustration de Blueberry, de Jean Giraud, qui a atteint 109 500 euros (contre une prévision autour de 90 000 euros). Dans une autre catégorie,  des planche de Dany, d’Olivier Rameau, et de Mourier (Trolls de Troy) ou de Tibet (Ric Hochet) ont été emportées à 13.750 euros. Une oeuvre de Chabouté, pour une planche de Moby Dick est partie à 12 500 euros et un dessin de Manchu a atteint 23 750 euros.

    Enfin, il est à noter que la planche d’Astérix offerte par Uderzo au profit des familles des victimes de Charlie hebdo a été vendue 150 000 euros à un collectionneur américain.

    Et cette vente a incontestablement fait événement. Christie’s et le Daniel Maghen avaient même organisé une présentation outre-Atlantique voilà quinze jours à New York en présence de quelques grands noms de la BD franco-belge.

    Deux vrais “beaux livres”

    Pour les amateurs, plus modestes, de bande dessinée, l’opération s’est dotée en tout cas de deux beaux catalogues qui ont de quoi réjouir (à moindre frais) les bibliophiles…

    Tintin a eu droit à son catalogue spécial.
    Tintin a eu droit à son catalogue spécial.

    Pour 40 €, Bande dessinée et illustration, le catalogue de 432 pages apporte de très intéressants éléments d’informations sur les pièces proposées à la vente mais aussi des petites bio érudites des principaux grands noms exposés (Uderzo, Bilal, Manara, Franquin, Giraud, Jacobs, Schuiten, Francq, Gibrat, Tardi, etc).

    Rédigé par Didier Pasamonik, l’un des grands spécialistes actuels du 9e art (assisté de Dyane Hertogs et Rémy Goavec), l’ouvrage accède incontestablement au rang de “beau livre”. Et ce d’autant que la mise en forme graphique, réalisée notamment par Vincent Odin (à qui l’on doit l’inspiration du bel album Entre les lignes de Maël) est somptueuse, avec une qualité de reproduction des planches et dessins réellement superbe.

    En parallèle, Christie’s et Daniel Maghen ont aussi édité un petit catalogue spécifique déidé à Tintin (48 pages, 15 15 €) sur la dizaine d’oeuvres de Hergé mises en vente ; ouvrage lui aussi enrichi d’éléments biographiques sur l’auteur et de précisions contextuelles sur les oeuvres.

    Et, à la différence des originaux, dont la vente est désormais close, ces deux ouvrages, eux, peuvent sans doute encore être achetés auprès de leur éditeur !

    Une semaine avant, déjà…

    La semaine passée, samedi 7 mars, c’était la maison Sotheby’s qui organisait sa première vente internationale de bandes dessinées, avec des oeuvres de Guarnido, Mc Cay ou Hergé. Avec, aussi, des résultats record et 4 millions d’euros de chiffre d’affaires (et 66 % d’œuvres vendues).
    Ainsi, Le petit vingtième (1938), de Hergé a obtenu le plus haut prix de la journée, avec 453 000 €. Toujours d’Hergé, une planche du Sceptre d’Ottokar a été adjugée 327 000 €, largement plus que son estimation de 270.000 €. Une autre pièce rare de cette vente, Les celtiques (1980) d’Hugo Pratt a atteint 315.000 €. etc.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le festival sur iPad

    J-1 17es Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens. Le numérique sera-t-il l’avenir de la ...

    L’ultimatum d’Alter Ego, la théorie des jumeaux vitaux

      Alter Ego, L’Ultimatum, septième tome de la série et fin de saison 1. ...

    Titi Gnangnan : la caricature en voie d’expulsion au Blanc-Mesnil ?

    Les aventures de Titi Gnangnan par Remedium se poursuivent en ligne. Tout comme, en ...

    Jeux concours Loisirsland

    Gagnez 40 places pour “Loisirsland” du mercredi 15 février au vendredi 24 février 2017 à ...

    Un nouveau Pif Gadget pour bientôt ?

    Nouvelle relance pour Pif ? En espérant qu’il ne s’agisse pas seulement d’un gadget ...

    Yves Lecointre ou la cohérence d’une démarche

    A l’occasion de la trentième année d’activité au service de l’art contemporain, le directeur ...