La BD à la Une du “journal du centenaire” du Courrier picard

    Le deuxième numéro du “journal du centenaire 14-18” du Courrier picard, ce mardi 20 mai, a mis à l’honneur la bande dessinée, avec l’album de Dutfoy et Celadone à Saint-Quentin, et avec des nouvelles de la suite des “Lulus”.

    Notre consoeur Nadia Nedja a rencontré Céladone et Serge Dutfoy, les deux auteurs de Raconte moi la Grande Guerre à Saint-Quentin en bande dessinée, et à traver eux “Paulin”, le petit Saint-Quentinois imaginaire qui traverse la Grande Guerre pour mieux la faire ressentir, aujourd’hui à ses “descenants” axonais. Son histoire commence avec la déclaration de la guerre et la mobilisation de son père. Puis, c’est l’arrivée des Anglais, des Allemands à Saint-Quentin. Le temps de l’occupation, etc.

    L’article est aussi l’occasion de revenir sur le “making of”, a genèse du projet pris à l’initiative de la municipalité saint-quentinoise…

    Le service architecture et patrimoine avait préalablement compilé les principaux événements de la première guerre à Saint-Quentin avec des anecdotes racontées par des personnes âgées. Il aura fallu quatre mois, en ce début d’année, aux deux auteurs, pour réaliser les 38 pages de l’album. Rappelons que 4 000 exemplaires ont été imprimé,  dont 900 remis à des écoliers de Saint-Quentin.

    Photo Nadia Nedja / Courrier picard
    Celadone et Serge Dutfoy dans l'expo consacrée à leur album.

    Et le tome 3 des “Lulus” ?

    Ce coup de projecteur sur les projets de BD en lien avec 14-18 dans l’Aisne est aussi l’occasion de faire le point sur la suite de la Guerre des Lulus, réalisée par les auteurs samariens, Régis Hautière (au scénario), Hardoc (au dessin) et David François (mise en couleurs). La série, contant les péripéties de quatre orphelins, oubliés derrière la ligne de front allemande, compte déjà deux albums. Le premier allait jusqu’à l’hiver 1914, le second, sorti en janvier, plus tragique court sur le printemps et l’été 1915.

    Le tome 3, lui, est annoncé pour début 2015. L’histoire se déroulera en 1916 et les quatre Lulus devraient être amenés à quitter leur refuge dans la forêt pour rejoindre Guise et son Familistère (famillier à Régis Hautière et David François, qui y ont déjà situé leur joli album De briques et de sang). Le scénario est déjà écrit et une quinzaine de planches sont dessinées.

    On pourra en savoir plus lors des prochains Rendez-vous d’Amiens, où seront présents les trois auteurs, ainsi qu’une expo consacrée à la série.

     

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Siné mensuel, le jour(nal) d’après

    Ce numéro de juin de Siné Mensuel est le premier sans son fondateur, Siné, ...

    Beau jour de Colères au présent

    Le prochain salon Colères au présent d’Arras affichera encore un joli plateau d’auteurs de ...

    Pas si craignos, ces Monsters

    Ze Craignos monsters, le retour du fils de la vengeance, Jean-Pierre Putters. Edition Vents ...

    Le Tintinophile, c’est lui

    Portrait d’un tintinophile actif dans le Courrier picard, aujourd’hui. Tout le monde a lu ...

    Spirou met les soignants… à l’honneur

    Les femmes en blanc sont à la une du prochain numéro du journal Spirou, ...

    “Aaarg !” le nouveau retour gagnant

    Le magazine Aaarg ! reparaît en cette rentrée. Sous une troisième formule, bimestrielle, mais ...