La bonne tête de Spirou

    La Grosse tête_spirou_couvLa Grosse tête, le Spirou de Makyo et Toldac (scénario), Tehem (dessin). Editions Dupuis, 72 pages, 14,50 euros.

    Nouvelle variation autour de l’univers de Spirou, fantaisiste et référentielle.

    On l’ignorait, mais Fantasio avait consigné tous ses souvenirs des multiples aventures vécues avec Spirou (enfin un journaliste de bande dessinée qui fait un peu son boulot !). Et, déjouant la curiosité de son ami groom, il décide d’en faire un roman, en se donnant bien sûr le beau rôle. Et si l’ouvrage, une fois paru, ne connaît qu’un succès d’estime, la visibilité médiatique du duo enclenche un projet de film. Avec ce que cela peut avoir de contraintes, de dénaturation… de facilité à prendre la grosse tête. La rancoeur et la rivalité vont s’installer entre les deux amis. Pendant ce temps, au Bretzelburg, un coup d’état a instauré un régime militaire auquel nos deux héros vont se retrouver de nouveau, malgré eux, confronté…

    Prenant leur entière liberté avec la série mère, ces déclinaisons de Spirou “vu par” divers auteurs se poursuivent avec une grande diversité. Après le récent album, rétro et soigné, La femme léopard, de Schwartz, les deux frères Fournier (Makyo et Toldac) s’inscrivent eux dans une modernité très fantaisiste. Les mirages du succès médiatique, les attraits du show-business, les outrances des méga-productions cinématographiques, voire les faux-semblants humanitaires sont joyeusement brocardées en même temps que l’intrigue réintègre une aventure burlesque de renversement alimentaire d’une dictature militaire. Et Spirou, plus encore que Fantasio n’est pas épargné, dans quelques pages le montrant en star imbue de lui et parfaitement crétine.
    En parallèle, cette Grosse tête multiplie les références aux classiques de la période Franquin, avec la Mauvaise tête, bien sûr, mais aussi le mythique QRN sur Bretzelburg voire le prisonnier de Bouddha, sans oublier les célèbres champignon du comte de Champignac.

    Une histoire très amusante donc et qui s’apprécier sans même avoir les références évoquées ci-dessus en tête. Le dessin de Tehem s’éloigne lui aussi des “canons” habituels de Spirou, en important les personnages dans son univers à lui – tout en leur conservant leurs caractéristiques principales. Et son trait humoristique renforce le côté burlesque de l’aventure.

    Un humour potache (et même potage au vu du rôle de la soupe des militaires dans l’histoire…) qui se retrouve jusqu’aux pages de “bonus”, en forme de “bêtisier” d’une fantaisie très réjouissante.

    La grosse tête_spirou_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Aurel des planches aux planches

    La menuiserie, chronique d’une fermeture annoncée, Aurel. Editions Futuropolis, 136 pages, 19,99 euros. Il ...

    Passion en eaux profondes entre une sirène et un marin

       Très écrit et littéraire, à la fois apaisant et inquiétant, « La grande ...

    Gagner facilement de l’argent

      Gangs, tome 1, Les Pink Panthers, Branislav Kerac et  Jean-Claude  Bartoll. Jungle Thriller, ...

    Une pause avant le sommet

    Petite pause estivale pour ce blog, en raison de vacances alpines de quelques jours. ...

    Marais noir

    Samedi, répit, d’Andrea Bruno, éditions Rackham, 32 pages, 24 euros. Proposé en grand format ...

    Une idée de cadeau de Noël (6/8) : 3 rêveries pour mettre en boîte l’esprit humain

    3 rêveries: homo temporis, homo logos, homo faber, Marc-Antoine Mathieu. Editions Delcourt, 34,90 euros. ...