Le bon temps des Mitaines

    mitaines_couvLe Temps des Mitaines, Anne Montel (illustrations), Loïc Clément (texte). Editions BD Didier Jeunesse, dès 8 ans, 128 pages, 14,90 euros.

    Arthur et sa mère ont dû quitter la ville pour s’installer plus modestement au village des Mitaines. Ce qui ne réjouit guère le petit Arthur qui s’ennuie déjà. Par ailleurs il craint qu’à l’école, les autres se moquent de lui. Car il n’a pas encore trouvé quel était son pouvoir. Ses appréhensions disparaissent cependant et Arthur se fait très vite de fidèles compagnons : Pélagie, une souris au parler pour le moins original, Willy la Luciole et Gonzague, l’escargot érudit. Et puis il y a Kitsu, la belle, mystérieuse et charismatique renarde. Tout semble aller pour le mieux jusqu’à ce qu’une terrible nouvelle se répande : Le petit Badger a disparu. On pense alors à une fugue. Mais lorsque d’autres disparitions inexpliquées adviennent à nouveau, la peur s’emparent des habitants. Qui enlève les enfants? A l’école, les discussions vont bon train. Arthur et ses amis commencent à avoir des soupçons, quand Pélagie se fait ravir à son tour. Il n’est alors plus question, pour Arthur et ses amis, de rester les bras croisés sans agir…

    En ouvrant Le Temps des mitaines, on plonge joyeusement dans un tout autre monde. Un univers farfelu dépeint à l’aquarelle avec beaucoup de légèreté et d’humour. Des trouvailles hilarantes, de l’humanité, de l’amitié, de l’entraide, des gentils, des méchants et… de l’amour! Le tout enrubanné de suspens, de camarades en péril et d’une énigme à résoudre de toute urgence.

    Une bande-dessinée pleine de fraîcheur, tant par l’intrigue que par les décors, la diversité des personnages et les savoureux dialogues. Cet ouvrage parle aussi de la difficulté de changer de lieu vie, d’arriver dans une nouvelle école en cours d’année, de la peur de ne pas se faire de nouveaux amis, d’être la risée et le bouc émissaire de tous. Le Temps des Mitaines parle également du passage de l’enfance à l’adolescence et des premiers émois amoureux. De quoi passer un très bon moment dans ce village. Et espérer qu’une suite soit écrite…
    Pour patienter, des Contes de Mitaines sont disponibles sur le blog commun des auteurs. Entre autres friandises…

    Par Gaëlle Martin

    Mitaines_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Un concours de bande dessinée monstreux en 2015

    Les Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens organisent, chaque année, un concours de bande ...

    Sur les chemins, après la catastrophe

     Le monde d’après, Jean-Christophe Chauzy. Editions Casterman, 112 pages, 18 euros. Seconde partie du ...

    Siné mensuel appelle de nouveau à l’aide

    Siné mensuel relance un appel à l’aide et à souscription pour sortir la tête ...

    Wake Up, l’histoire d’une émancipation américaine

    Wake up America, John Lewis, Andrew Aydin, Nate Powell. Editions Rue de Sèvres, 128 ...

    Délicate “Délicatesse”

    « La délicatesse », Cyril Bonin, d’après le roman de David Foenkinos. Editions Futuropolis, 96 pages, ...

    Des lendemains radieux ou en vert sombre ?

     Et nos lendemains seront radieux, Hervé Bourhis. Editions Gallimard BD, 80 pages, 18 euros. ...