Le Salon du Livre (et de la BD aussi) de Paris 2014

    J-5 pour le Salon du livre de Paris. Avec pour invité d’honneur l’Argentine. Et pas mal d’animations et d’expos concernant la bande dessinée. Et la présence d’un éditeur de BD picard !

    Grand rendez-vous annuel de la littérature, avec ce que cela peut avoir de plombant, le Salon du Livre de Paris consacre désormais une partie de son espace à des expos sur la bande dessinée. Forme de reconnaissance, parmi d’autres, d’un genre qui représente – aussi – une part non négligeable du marché économique global du secteur.

    Mafalda et l’Argentine

    Avec l’Argentine comme invité d’honneur, Mafalda s’imposait. La célèbre héroïne de Quino, à la petite tête brune et à la maturité impressionnante fête, en plus, ses cinquante ans. Autre auteur argentin à l’honneur, sur le stand du pays hôte, José Muñoz. Influencé par Hugo Pratt, c’est en Espagne, où il arrive en 1972 qu’il va acquérir sa notoriété, après sa rencontre avec Carlos Sampayo, autre argentin exilé. Dès lors, leur coopération donnera lieu à un fructueuse production, dont Nicaragua (1986), Billie Holiday (1990), des adaptations de romans de Jérôme Charyn, etc.

    Regards de femmes

    Autre regard féminin, celui proposé par les éditions Dargaud, dans une exposition sur les femmes et la bande dessinée : « Regards de Femmes sur la société actuelle ». Avec des planches originales placées dans un décor thématique dédié à l’humour, à la sensualité et à la libération féminine, à l’image des auteur(e)s présentes. Un collectif qui a aussi le mérite de faire le lien entre les générations. Avec d’une part de “grandes anciennes”, en tout cas grandes figures féminines s’étant imposé à la force de leur talent dans un milieu globalement très masculin : Claire Bretécher (Agrippine ; Les Frustrés), Florence Cestac (Le Démon du soir, Les Débloks), Annie Goetzinger (Jeune fille en Dior ; Agence Hardy). Et, d’autre part, de nouveaux talents émergeants (ou ayant déjà bien emergé) : Catherine Meurisse (Drôles de femmes), Marion Montaigne (Riche, pourquoi pas toi, mais aussi son excellente enquête au Muséum d’Histoire naturelle dans La Revue dessinée), Anne Simon (Marx ; Freud) et Vanyda (Celle que… ; Un petit goût de noisette). Pour les organisateurs, cette expo illustre qu'”Au même titre que le roman, la bande dessinée apporte ainsi la preuve de sa capacité à appréhender le monde dans toute sa complexité. Et les femmes ne sont pas pour rien dans ce renouvellement du neuvième art : l’exposition du Salon du Livre de Paris témoigne de la richesse, de l’acuité et de la variété du regard féminin qui a contribué à faire de la bande dessinée un art enfin adulte, capable de parler de tout et à tout le monde.” Vernissage samedi 22 mars à 11 heures.

    Hall of fame chinois

    Après l’Argentine, la Chine est aussi à l’honneur, en matière de bande dessinée, avec une exposition sur les lauréats des “Dragons d’or” de ces dix dernières années. Ce prix étant remis chaque année, en Chine, à l’occasion d’une compétition nationale qui récompense les meilleurs artistes/éditeurs/producteurs de Manhua, BD chinoise, et d’animation. Une expo en forme de “top ten” des auteurs chinois de la dernière décennie et une bonne manière de découvrir cette production, qui n’a pas encore atteint la notoriété des manga japonais.

    Yakari et Derib

    Deuxième anniversaire célébré cette année au Salon de Paris: les 40 ans de Yakari, le petit indien sympathique créé par Job et Derib. La série compte aujourd’hui 37 albums. Le 38ème tome sera présenté ce vendredi 21 mars (à 15h30) sur la grande scène en présence de ses créateurs. Et Derib dédicacera ce même jour, à partir de 12h30, sur le stand du Lombard.

    La Gouttière sur le stand picard

    Enfin, côté exposants, on notera la présence d’un éditeur picard. Les Editions de la Gouttière seront sur le stand collectif du Centre régional du livre et de lecture de Picardie (CR2L, emplacement P49), du samedi 22 au lundi 24 mars 2014, où elle fera découvrir toute leur production de bande dessinée jeunesse mais aussi leurs collectifs thématiques. On pourra aussi rencontrer Alain Kokor, auteur de Petite Souris, Grosse bêtise ou encore de Mon Copain secret (scénarios de Loïc Dauvillier), les samedi et dimanche de 14 à 18 heures.

    Plus largement, la plupart des éditeurs de bande dessinée auront des stands (et parfois parmi les plus grands et fréquentés du salon). On pourra retrouver Porte de Versailles Dargaud, Casterman, Delcourt, Dupuis, Le Lombard, Flammarion, Gallimard, Glénat, Rue de Sèvre, etc. Chaque maison venant avec son lot d’auteurs (sur lesquels on revient demain).

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Douze BD pour vingt-cinq ans d’édition

    Les éditions Delcourt, qui célèbrent cette année leur vingt-cinquième anniversaire, proposent, à partir de ...

    Deux albums de La Gouttière sélectionnés à Blois

    Leur coeur fait deux fois Boum. Les éditions de la Gouttière, d’Amiens – émanation ...

    Une battle, ce soir, pour “Pierre, Papier, Chicon”

    A défaut d’exister encore (arrivage prévu le 1er mars 2017), la future revue picarde ...

    Le dalaï-lama de passage chez Bulle en stock Amiens

    La librairie Bulle en stock accueille ce vendredi 11 novembre Zhao Ze, pour la ...

    19e Rendez-vous de la bande dessinée : ça l’affiche bien pour Amiens

    Amiens profite d’Angoulême (qui débute demain) pour dévoiler l’affiche de ses prochains Rendez-vous de ...