Le verre à moitié vide

    vino veritas-t2-couvIn vino veritas, tome 2: Toscane, deuxième partie, Luca Malisan (dessin), Eric Corbeyran (scénario). Editions Glénat, 48 pages, 13,90 euros.

    En matière de bandes dessinées sur le vin, le risque de surproduction commence à menacer aussi.  Eric Corbeyran peut, au moins, arguer d’avoir fait partie des précurseurs (ou pas loin) avec sa série Château Bordeaux, dont In vino veritas apparaît comme une petite déclinaison transalpine et toscane.
    Laissés en plein drame à la fin du tome 1, Tessa et Lionello Tomasini sont confrontés à de nouveaux problèmes. Alors qu’elle peine à se remettre de son accident, Tessa est sur le point de perdre son label bio tandis que les vignobles de Lionello sont victimes d’une attaque d’oïdium catastrophiques. La soeur et le frère retrouveront-ils leur complicité d’antan dans l’adversité ?

    Pour le vin comme pour les BD sur le vin, il y a des grands crus (comme récemment celui-ci) et des vins de consommation courante. Vite bus et vite lus, pas désagréables, mais ne laissant pas non plus de grands souvenirs. C’est le cas de cette mini-série.
    Plus centrée sur les relations entre Tessa et Lionello, cette deuxième partie conserve son lot de rebondissements et de (petites) révélations. Et le récit replonge dans une opposition, un brin schématique, entre viticulteur bio et productivisme industriel. Mais l’album apporte toutes les réponses aux questions soulevées dans la première partie. Contrat rempli donc, mais ici le verre est plutôt à moitié vide.

    Vino-veritas-t2-planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Anuki arrive à toute vitesse à Amiens

    J-5 17e Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens. On avait déja découvert en avant-première ...

    Tardi, l’Honneur est sauf

    Son nom avait surpris, ce 1er janvier, dans la traditionnelle liste des promus de ...

    Raffini, so british !

    L’Inconnue de Tower Bridge (une enquête du commissaire Raffini), Rodolphe (scénario), Christian Maucler (dessin). ...

    R.U.S.T., combats rapprochés

    Rust, tome 2: Grey Day, Luca Blengino (scénario), Nesskian (dessin). Editions Delcourt, 144 pages, ...

    La petite Bédéthèque in situ chez les Situationnistes

    La petite Bédéthèque des Savoirs, tome 13: Les situationnistes. La révolution de la vie quotidienne ...

    1968 et après…

    Dany le Rouge passe au vert, Tramber. Editions Soleil, 68 pages, 12 euros Mars ...