Les belles âmes de Dublin de Kokor

    Supplément d’âme, Kokor, éditions Futuropolis,130 pages, 19 euros.

    Le Havrais Kokor (auteur notamment de Petite souris, grosse bêtise, aux éditions de la Gouttière), livre ici un très joli récit, plein de poésie et de romantisme.Un peu l’équivalent – dans un autre registre et style – qu’Abélard de Dillies et Hautière, l’an passé.

    Ça se passe à Dublin, mais sans aucun excès de folklore irlandais. Une ville banale,  à l’ambiance un peu futuriste dans la première case avec son ascenseur panoramique, et juste parsemée, quand même, de quelques pubs. Une cité anonyme comme peut l’être le anti-héros de l’album: un homme rondouillard et anodin, dont les déambulations – toujours identiques et légèrement autistiques – s’avéreront être au centre de la vie de beaucoup de monde. Notamment d’une jeune artiste un peu activiste et beaucoup esseulée et d’un Français expatrié, responsable du service après-vente improbable d’un produit qui ne reçoit aucune réclamation…

    Adaptation de la parabole illustrant la théorie du chaos, où un battement d’aile de papillon déclenche un tsunami à l’autre bout de la Terre (objet d’une magnifique BD muette de Pierre Schellevoilà quelques années), le dérèglement de ses pérégrinations quotidiennes pourrait même être à l’origine d’un grand bouleversement ayant apporté l’harmonie universelle.

    Avec ses couleurs tendres, son trait évanescent, ses couleurs  tendres, cet album empli de grâce et de délicatesse dégage une grande joie de vivre. Vraiment une belle réussite et déjà pour moi l’un des albums marquants de cette année 2012 !

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Un elfe de haute tenue

    Elfes, tome 3 : Elfe blanc, coeur noir, Olivier Péru (scénario), Stéphane Bileau (dessin), ...

    Jeunes lecteurs et nouveaux auteurs en BD

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Le nouvel Aurel et Dély… du pied gauche

    Monde de merde, Aurel, présentation Renaud Dély, éditions Glénat, 144 pages, 15,50 euros. Le ...

    Avec “Hinomaru sumo”, Kawada envoie du lourd

    Hinomaru sumo, tomes 1, 2 et 3, Kawada. Éditions Glénat, 192 pages, 6,90 euros. ...

    L’atelier Mastodonte toujours bien dans la course

    L’atelier Mastodonte, tome 5, collectif. Editions Dupuis, 128 pages, 14,50 euros. L’atelier Mastodonte est ...

    Mickey horriblement séduisant

    Horrifikland, une terrifiante aventure de Mickey Mouse, Lewis Trondheim (scénario), Alexis Nesme (dessin). Edition ...