Les dessous pas nets du Japon

    Otaku blue, tome 1 : Tokyo underground, Marazano, Kerfriden, éditions Dargaud, 56 pages, 13,99 euros.

    C’est à une intéressante plongée dans un Japon bien glauque à laquelle invitent Marazano et Kerfriden dans cette nouvelle série. Derrière une belle et intrigante couverture, deux histoires avancent en parallèle, dans ce premier album, d’exposition – mais déjà lesté d’un bon poids et d’une pagination un peu plus étoffée que le 48 pages classique.

    D’un côté, Asami, jeune étudiante en sociologie qui fait une thèse sur les “otaku”, ces fans monomaniaques (de jeu vidéo, de séries télé ou de mangas) au point de se désocialiser. Gênée financièrement pour poursuivre ses études, lasse de devoir jouer les soubrettes de soirée pour messieurs libidineux dans un bar de nuit, en pleine embrouille sentimentale avec son copain, pour mener à bien ces recherches, elle va s’introduire au sein d’une bande de jeunes filles vivant déguisées à l’image de leurs héroïnes. De l’autre, plus sordide encore, deux inspecteurs pistent un tueur en série qui mutilent les jeunes femmes qu’il assassine : une fois en leur ôtant les pieds, une autre fois, les seins, ou les mains… Deux intrigues que rien ne semblent relier. A moins que le mystérieux “Buntaro”, otaku mythologique ne soit le lien entre les deux histoires…

    Le sens de la narration et la capacité de Richard Marazano (Le complexe du chimpanzé, le Protocole Pélican, etc) à tenir un récit n’est plus à démontrer. Il le confirme encore ici. Conduisant simultanément les deux récits en parvenant à tenir l’équilibre entre l’enquête policière et la recherche sociale. Malo Kerfriden (qui ne m’avait qu’à moitié emballé dans KGB, de Valérie Mangin) soigne son dessin – réaliste et léché – et fait vraiment exister les personnages.

    De quoi donner envie de connaître la suite, et la fin de ce thriller… dépaysant.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Schuiten en héritage

    On savait déjà que François Schuiten était un grand auteur. On sait maintenant que ...

    Un space opera au pied de la lettre

    Letter 44, tome 1: vitesse de libération, Charles Soule (scénario), Alberto Jiménez Alburquerque (dessin). ...

    Zaroff, saignant à point

     Zaroff, Sylvain Runberg (scénario), François Miville-Deschênes (dessin). Editions Le Lombard / coll. Signé, 88 ...

    L’Arabe du futur de Riad Sattouf, un Fauve dans le présent

    Le Palmarès du 42e Festival d’Angoulême vient de tomber, en ce milieu d’après-midi du ...

    BD : des mondes magiques…

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Rio par la bande

    Rio, tome 1: Dieu pour tous, Louise Garcia et Corentin Rouge (scénario), Corentin Rouge ...