Les Français, des lecteurs de bandes dessinées très classiques

    En matière de bande dessinée, les Français font preuve d’un grand clacissicisme. C’est ce qui ressort d’une enquête BVA/Presse régionale sur la lecture, publiée hier.

    captureL’institut BVA a sondé les Français, pour la Presse régionale, sur leur intérêt pour la lecture. Bilan global – plutôt réjouissant : 8 Français sur 10 aiment lire et déclarent lire 14 livres par an en moyenne.
    L’enthousiasme se tempère un peu lorsqu’on apprend que s’il sont surtout fans de romans policiers (45%) et de livres d’histoire (32%), les Français plébiscitent aussi Jean d’Ormesson, devant Marc Lévy et Guillaume Musso, pour les auteurs hexagonaux (Stephen King devant Mary Higgins Clark, pour les auteurs étrangers).

    Mais, la raison d’une telle évocation ici est que l’enquête s’est aussi intéressé, dans ce cadre, à la bande dessinée. En soi, déjà, un motif de satisfaction puisque le 9e art n’est pas forcément toujours considéré comme une source de lecture “légitime”.

    Globalement, si 80 % des Français interrogés aiment lire des livres et 72 % des journaux, ils sont quand même 56 % à apprécier les bandes dessinées (dont 17 % les aiment “beaucoup”). Si l’on rentre dans le détail, et comme pour la littérature évoquée plus haut, petit accablement, même si celui-ci était prévisible…

    Les deux héros préférés des Français sont Astérix (60%) puis Tintin (50%), devant Lucky Luke et Gaston Lagaffe (3e ex-aequo à 26 %). A noter que le petit Gaulois fait d’ailleurs un carton plein, en arrivant en tête dans toutes les catégories d’âge ou de sexe (avec juste une adhésion plus forte chez les hommes – 65 % contre 55 % chez les femmes – et chez les 35-64 ans, avec 63 %). Tout comme Tintin, classé second partout (privilégié lui aussi plus par les hommes et plus par les 65 et plus, à 58 % contre 45 % chez les moins de 35 ans).

    Pour la troisième place, en revanche, Si Lucky Luke est le préféré des hommes, c’est la série Boule et Bill qui est préférée par les femmes et les moins de 35 ans, tandis que les 35-64 ans sont plus du côté de Gaston Lagaffe et les 65 et ans et plus privilégient le Chat de Geluck.

    Car l’enquête fait en effet ressortir une quinzaine de séries ou de héros, tous très “patrimoniaux”. D’où le léger accablement initial, car manifestement les nouvelles tendances de la bande dessinée ou son évolution vers un genre plus diversifié et adulte n’ont pas encore pénétré la conscience collective (ou ne le feront jamais ?).

    Entre Bécassine, la glorieuse ancêtre (du Picard Pinchon) ou le vieux cousin américain Superman, la grande majorité des séries plébiscitées sont des “classiques” (les Schtroumpfs, Blake et Mortimer, Alix). Les plus “jeunes”, tel XIII, Largo Winch, Titeuf et dans une moindre mesure les quadragénaires Bidochon ont donc bien du mérite à s’être imposés.
    A noter aussi, dans ce “top 14” qui sort de la mêlée, la présence de Corto Maltese – série culte mais pas forcément si “populaire” – et d’Achille Talon, à l’humour également pas très mainstream.

    capture3

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    « C’est un honneur d’avoir édité ce guide Picardie 14-18 »

      Directeur de la collection Le Guide du Routard, Philippe Gloaguen explique pourquoi et ...

    Alter Ego : une bonne série sous tous points de vue

    Alter Ego, série en 6 albums, de Renders et Lapière (scénaristes), Reynès, Benéteau, Erbetta, ...

    Chronique d’une liquidation pas si ordinaire

    Johnson m’a tuer, Louis Theillier, éditions Futuropolis, 96 pages, 18 euros. Avant, les conflits ...

    BD: enquête d’auteurs

    Les Etats généraux de la bande dessinée viennent de livrer, en préambule au Festival ...

    Bons Sauvages de Mélanie Rutten

    Les Sauvages, Mélanie Rutten, éditions MeMo, 40 pages, 14,50 euros. Lorsqu’on connaît le travail ...

    Nos yeux sur son tulle

    C’était en novembre 2005. Il faisait frisquet, humide à Amiens. Je venais d’arrêter de ...