Categories
Non classé

L’Orient-Express à bon train

Orient-Express-couvTrains de légende, tome 1 : l’Orient-Express, Richard D.Nolane (scénario), Diego  Olmos Almiñana (dessin). Editions Soleil, 56 pages, 14,50 euros.

Le train et l’univers ferroviaire continue d’exercer une incontestable fascination. Surtout dans son âge d’or des grands trains à vapeur. Ce sont ces “trains de légende” que les éditions Soleil ambitionnent de faire revivre dans cette nouvelle collection. Premier à quitter la gare: l’Orient-Express, à travers l’affaire la plus tragique de son histoire.

Ce 13 septembre 1931, l’Orient-Express, avec notamment à son bord la chanteuse Joséphine Baker, déraille sur un viaduc, entre Vienne et Budapest, victime d’un attentat à la bombe. Très rapidement, le régime pro-fasciste hongrois désigne les communistes et fait exécuter deux de ses militants. Présent sur place, le commissaire Epstein va mener son enquête pour démasquer le vrai coupable, un Hongrois plutôt favorable au régime et passablement illuminé, Sylvester Matuschka. Mais celui-ci n’est peut-être que l’objet d’une machination qui le dépasse…

Si l’Orient-Express a suscité pas mal d’évocations littéraires ou cinématographiques, le cadre ferroviaire n’est pas forcément le plus aisé à manier. De fait ici, après le spectaculaire déraillement initial, le mythique train sert plutôt d’arrière-plan à l’enquête policière, qui prend du large, de Budapest à Vienne.
Une enquête fort bien racontée, tous les ingrédients d’un bon roman (attentat, faux coupable, terroriste dérangé, zeste de “people”, machination politique sur fond de montée du fascisme) étant déjà présents dans le récit historique !  La réponse – fictionnelle – apportée à la disparition de Matuschka est un peu confuse, mais cohérente. Et le dessin d’Almiñana, sans génie, est efficace. Ajoutons à cela un superbe dessin de couverture, signé Ronan Toulhoat et un bon dossier historique en bonus. Un cahier bienvenu (la bande dessinée ayant donné envie d’en savoir plus) et qui vient bien compléter ce premier tome.

De quoi inciter à aller prendre le Transcontinental, entre le Nebraska et la Californie (annoncé pour début octobre) et le Transsibérien pendant la guerre froide (sortie prévue en janvier 2015), les deux prochains albums de la collection.

OrientExpress.indd

Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
0
J'AIMEJ'AIME
0
J'ADOREJ'ADORE
0
HahaHaha
0
WOUAHWOUAH
0
SUPER !SUPER !
0
TRISTETRISTE
0
GrrrrGrrrr
Merci !

By Daniel Muraz

Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté.
Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre.

Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *