Mes albums préférés en 2015 pour entamer 2016

    Rituel traditionnel – mais quand même bien agréable – de fin d’année (ou, en l’occurrence, pour débuter l’année sur un dernier regard en arrière), c’est l’heure du “palmarès annuel”, ou plutôt une liste des albums m’ayant procuré le plus de plaisir de lecture (ce qui reste quand même l’essentiel). Exercice donc parfaitement subjectif et assumé comme tel. Et forcément partiel tout autant que partial, au vu d’une production globale annuelle humainement impossible à parcourir.
    Et même parmi les ouvrages lus, l’exercice aura été difficile, au vu d’une année 2015 riche en oeuvres fortes et marquantes. Surtout en essayant d’en ressortir seulement 20 albums, comme l’an passé

    1. Certain Cervantès_couvUn certain Cervantès, de Lax (Futuropolis). Superbe évocation de Don Quichotte, avec un dessin somptueux des panoramas de l’ouest américain.
    2. En enfer avec Dante, de Michael Meier et Dante Alighieri (Casterman). Relecture très réussie de la Divine Comédie de Dante, avec des cercles de l’enfer actualisés.
    3. Zaï, Zaï, Zaï, Zaï, de Fabcaro (6 pieds sous terre). Un road trip drôle et subversif, malin et imaginatif, derrière un trait minimaliste.
    4. Les rêveurs lunaires, de Cédric Villani et Edmond Baudoin (Gallimard BD). L’évocation de quatre scientifiques ayant joué un rôle essentiel mais méconnu durant la Seconde Guerre mondiale, sublimée par des dessins poétiques et évocateurs.
    5. Catharsis, de Luz (Futuropolis). L’album qu’on aurait aimé ne pas avoir à lire. Mais un superbe travail sur le trauma post-attentat. Et sans doute la transformation d’un dessinateur de presse en auteur du 9e art.
    6. Ici, de Richard Mc Guire (Gallimard BD). Etonnant ouvrage, entre BD et livre illustré, plongeant dans un voyage temporel singulier et unique.
    7. Zaï Zaï Zaï Zaï_couvLes mains invisibles, de Ville Tietäväinen (Casterman). En cette année des “migrants”, un ouvrage à la fois documenté, émouvant et romanesque sur ces destins tragiques.
    8. Le Transperceneige, terminus, dOlivier Bocquet et Jean-Marc Rochette (Casterman). Une relance – et un épilogue – à la hauteur de cette série mythique.
    9. Les vieux fourneaux, de Luzano et Cauuet (Dargaud). Pétillante et drôlatique chronique d’une vieillesse rebelle, alliant le charme du dessin et la revigorante jeunesse du propos. Et au bout de trois albums, le charme fonctionne toujours.
    10. Le château des étoiles, d’Alex Alice (Rue de Sèvres). Savoureuse épopée dans l’imaginaire vernien fin XIXe siècle, doublée d’une jolie aventure, magnifiée par le trait superbe d’Alex Alice. Une vraie révélation qui se confirme avec cette deuxième saison.
    11. Buffalo Runner, de Tiburce Ogier (Rue de Sèvres). Un western singulier et crépusculaire, bel hommage au genre et belle réussite graphique.
    12. Alvin, l’héritage d’Abélard de Régis Hautière et Renaud Dillies (Dargaud). Retour réussi dans l’univers poétique et fantaisiste d’Abélard.
    13. Le piano oriental, de Zeina Abirached (Casterman). Témoignage très personnel, nourri de son histoire familiale. Et étonnante histoire d’un instrument de musique unique, créant un pont entre orient et occident.
    14. La favorite, de Matthias Lehmann (Actes Sud BD). Bel exercice autour de l’enfance maltraité et de l’identité sexuelle.
    15. Les anciens astronautes, de Vincent Pompetti (Tartamudo). Un grand récit épique de science-fiction, flirtant avec le fantastique, l’onirisme, la fantasy médiévale, une certaine forme de métaphysique. Un vrai bon moment d’évasion.
    16. Prométhée, de Christophe Bec et Stefano Raffaele (Soleil). Douzième album qui conclut (sans déception) une série qui figure parmi les plus belles réussites de la SF à la française.
    17. Carnet de santé foireuse, de Pozla (Delcourt). Un témoignage autobiographique intime et fort sur les maladies intestinales, sublimé par l’humour et des dessins puissamment évocateurs.
    18. Le Grand mort_tome 6_couvLe Grand mort, de Loisel, Djian, Mallié (Vents d’Ouest). Ce n’est pas tant ce cinquième album en soi, que la qualité maintenue de la série et les rebondissements maîtrisés entre les deux mondes (héroïc-fantasy à la “Arthur” et chronique post-apocalyptique) qui enchantent – au même titre que les dessins de Vincent Mallié – dans cette série qui renoue avec les grandes sagas classiques.
    19. Saga, de Brian K.Vaughan et Fiona Staples (Urban comics). Là encore, c’est moins ce volume (au demeurant réussi) que l’ensemble de cette série de space-fantasy qui est à saluer, pour son originalité, son sens du rythme et sa dimension chorale fort bien maîtrisée.
    20. The Wake, de Scott Snyder et Sean Murphy (Urban comics). Ambitieuse mini-série comics qui brasse large (des origines de l’humanité au XXIIe siècle) et qui marque.
    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Yves Lecointre ou la cohérence d’une démarche

    A l’occasion de la trentième année d’activité au service de l’art contemporain, le directeur ...

    Des pirates bien d’aujourd’hui

    Black Lord, tome 2: Toxic Warrior, Xavier et Guillaume Dorison (scénario), Jean-Michel Ponzio (dessin). ...

    Avec l’Avocat, la défense est d’attaque

    L’avocat, tome 1: Jeux de loi. Laurent Galandon, Franck Giroud (scénario), Frédéric Volante (dessin). ...

    Passion en eaux profondes entre une sirène et un marin

       Très écrit et littéraire, à la fois apaisant et inquiétant, « La grande ...