Métal Hurlant sur de bonnes ondes

    Le casting (ici Kelly Brook, déjà aperçue dans "Piranhas 3-D"), un des atouts de la série

    Les craintes au sujet de l’adaptation télévisée du magazine Métal Hurlant
    – débutée hier soir sur France 4 – s’avèrent en grande partie infondées, après avoir suivi les trois premiers épisodes de la série.

    Les moyens ne sont sûrement pas démesurés et quelques effets numériques ont un petit côté “cheap” indéniable. Mais l’essentiel n’est pas là.

    Les récits sont bien adaptés (deux des trois épisodes de ce samedi renvoient à des histoires présentes dans le recueil Métal Hurlant Chronicles : Une bouche inutile, ou comment les logiques malthusiennes de maîtrise de la surpopulation peuvent arriver à priver l’humanité d’artistes de génie et Protège-moi, variation autour de la paranoïa post-apocalyptique, pour le coup plus claire et explicite à l’écran qu’à l’écrit). L’interprétation est fort correcte et le casting plutôt réjouissant (Dominique Pinon, Rutger Hauer, etc). Enfin, l’ensemble possède un ton et une ambiance qui font songer à la Quatrième dimension. Il y a pire comme référence.

    On attend donc sereinement les prochains passages du Métal Hurlant, ce “dernier fragment de ce qui fut un jour une planète vivante” et dont “ce qu’il en reste est condamné à errer à jamais à travers l’espace, hurlant sa peine et son chagrin” (et c’est l’occasion de saluer aussi le générique, potentiellement culte, de la série de Guillaume Lubrano).

    On sera donc au rendez-vous, le 3 novembre sur France 4, pour la diffusion des trois autres épisodes de cette saison 1 !

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    • Fraco

      Merci Daniel pour le plan. J’avoue que je ne connaissais pas du tout cette série, je vais me rencarder! Je me rappelle du dessin animé catastrophique des années 80, qui m’avais laissé un souvenir…bin non en fait, pas de souvenir de ce truc!

    • Daniel Muraz

      Le principal mérite de ce film est d’avoir pu servir à l’hilarante pastiche qui en a été fait dans South Park (http://www.south-park.me/metal-hurlant-version-kenny/) !

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Mémoires du génocide arménien

              Varto, Gorune Aprikian (scénario), Stéphane Torossian (dessin) avec Jean-Blaise ...

    Participez pour tenter de gagner des places de Hockey ! Spécial étudiants

    Tentez de gagner 50 places pour le match GOTHIQUES D’AMIENS / STRASBOURG le mardi ...

    Wake and Sea, ou l’éveil funèbre de l’humanité

    The Wake, Scott Snyder (scénario), Sean Murphy (dessin). Editions Urban comics (coll. Vertigo), 240 ...

    Première dédicaces de rentrée

    Première séance de dédicaces de septembre à la librairie Bulles en stock, à Amiens, ...

    “Tintin au Congo”: y’a bon

    On l’avait évoqué voilà quelques mois, la justice bruxelloise avait accepté de juger la ...

    Mon humeur du jour…

    Une Jupiler (pour moi), Adios, merveilleux roman de Kléber Haedens (acheté à la librairie ...