Mort d’un poète saint-quentinois et prolétarien

    RIP. Un poète prolétarien qui meurt, c’est la social-démocratie molle, la fausse gauche et le capitalisme immonde qui avancent. De plus, il était saint-quentinois. Je ne le connaissais que de nom. Peut-être avait-il fréquenté le lycée Henri-Martin; peut-être avait-il asséché des bières chez Odette (Café des Halles) au cours des seventies. Le combat continue.

    On apprend par Jean-Pierre Lesieur via Facebook la mort de Gérard Lemaire survenue le 7 octobre à Concremiers dans la Vienne. Pas facile deLire la suite
    DECHARGELAREVUE.COM|PAR JACQUES MORIN
    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Ca y est, lectrice, mon amour! J’ai mon blog ! En fait, j’en ai deux (de blogs) : celui-ci dessous (chics) hébergé par mon cher Courrier picard et celui hébergé sur le site de la revue La Règle du Jeu, de Bernard-Henri Lévy. En ce qui concerne ce blog du Courrier picard, j’y parlerai des trois choses les plus importantes dans la vie : les filles, la littérature et le rock’n’roll. On y retrouvera certaines chroniques des « Dessous chics », mon rendez-vous culturel et dominical du Courrier picard, certains bouts d’interviews que, faute de place, je ne peux publier, des commentaires divers sur l’air du temps, des rencontres, des coups de coeur et des coups de gueule… Et pour me faire de la pub, je parlerai sans complexe de mes bouquins. (Pourquoi se priver de se faire du bien quand, d’un seul coup, on devient puissant, grâce à ce fichu blog, presque le maître du monde). Je ne publierai que les commentaires des filles. Ceux, velus et répugnants, des mecs, seront censurés, sauf ceux qui diront du bien de moi. (Ce qui, je le sais, n’arrivera pas.). Voilà, lectrice, ma fée humide, mon ange terriblement sexué, tu sais tout. Jette-toi sur mon blog comme sur mon corps : dévore-le. Dévore-moi, gourgandine!

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Une fête nationale pour les 80 ans de Gotlib

    Gotlib et toutes ces sortes de choses…, coordination Gérard Viry-Babel. Editions Fluide glacial, 152 ...

    Dessins croisés et picards au Mesnil-Saint-Firmin le 4 février

    L’association Saint-Joseph organise son rendez-vous de la bande dessinée “Dessins croisés”, au sein de ...

    Le jour où Fangio est devenu une expression

    Nürburgring 57, Texte et dessins : Christophe Merlin. Editions Glénat, collection Plein Gaz. 48 ...

    Initiation à la BD et mangas

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Passion en eaux profondes entre une sirène et un marin

       Très écrit et littéraire, à la fois apaisant et inquiétant, « La grande ...

    Tous au salon du livre de Deauville!

    Le salon livres musiques de Deauville aura lieu du 7 au 9 mai. La ...