Noxolo, une face noire de la nation arc-en-ciel

    Noxolo, Jean-Christophe Morandeau, préface Marc Lévy, éditions La Boîte à bulles, 72 pages, 13 euros.

    Replacée sous le feu des projecteurs à l’occasion de la mort de Nelson Mandela, l’Afrique du sud est ressortie des écrans radars et poursuit son évolution contrastée. Notamment en matière de moeurs. Premier pays africain à avoir interdit, à la chute de l’Apartheid, toute discrimination fondée sur l’orientation sexuelle, cinquième pays au monde à légaliser le mariage homosexuel (dès 2006), “sur le papier, l’Afrique du Sud a valeur d’exemplarité“, comme le note Marc Lévy (oui, oui, le grand auteur de best-sellers) dans une intelligente posface. Mais dans la réalité, les mentalités évoluent nettement plus lentement. Et dans la “nation arc-en-ciel”, les agressions ou les viols d’homosexuelles ne sont pas rares…

    Dans ce premier ouvrage de la série de bandes dessinées réalisées par la Boîte à bulles en collaboration avec Amnesty International sur des problématiques portées par l’ONG, Jean-Christophe Morandeau (alias Jean-Christophe Pol) a donc choisi de s’emparer de ce thème, pas forcément médiatisé, lui, du “redressement de lesbienne“. Il le fait à travers un récit fictionnalisé autour d’un cas hélas bien réel, celui de Noxolo Nogwaza, une mère de 24 ans, violée puis battue à mort en 2011 par quatre hommes, à la sortie d’un bar de Johannesburg où elle s’était affichée avec sa compagne.

    Pour restituer cette histoire et élargir la focale, Morandeau imagine de faire rouvrir le dossier, en 2013, par une jeune policière, Nalaxa, qui s’indigne d’une enquête bâclée et va se projeter de plus en plus dans le destin de la jeune femme martyr. Elle devra affronter ses collègues, dont son chef, qui l’apprécie nettement moins depuis ses véléités de reprendre l’affaire… A travers ce cas particulier, l’auteur fait bien ressentir les blocages et conservatismes – parfois meurtriers – à l’oeuvre encore dans société noire sud-africaine.

    L’imbrication de la fiction, parfois fantasmatique, avec la partie documentaire et historique est réussie. Tout comme le parti pris graphique, en noir et blanc épuré et sensible. Et l’énergie acharnée du personnage de Nalaxa participe à exhumer de l’oubli la mort absurde de Noxolo.

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Pas encore la retraite pour Gaston Lagaffe

    Bon anniversaire Gaston ! Lagaffe fête en effet aujourd’hui ses 60 ans. Ou, plus ...

    En ces temps-là

    [media id=21 width=320 height=240] Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Charlie hebdo honoré par la bande dans dBD

    Le mensuel dBD sort un hors série réussi et original, en hommage à Charlie ...

    Pin-Up de haut vol : les ailes du désir selon Romain Hugault

    Pin-Up wings, tome 3, Romain Hugault, éditions Paquet, 48 pages, 15,50 euros. Lorsqu’on songeait ...

    Recouvrement de dette musclé dans la communauté sikh

    Chez les sikhs (une communauté religieuse qui représente 2 % de la population indienne), ...

    Durango ne faiblit pas

    Durango, tome 16 : Le crépuscule du vautour, Yves Swolfs, Thierry Girod. Editions Soleil. ...