Odyxes, un pastis temporel bien dosé

    odyxes-couvOdyxes, tome 1: naufragé du temps, Christophe Arleston (scénario), Steven Lejeune (dessin). Editions Soleil, 48 pages, 13,95 euros.

    Arleston délaisse l’héroïc-fantasy de Troy ou l’univers parallèle d’Ekhö pour l’antiquité. Mais non sans fantaisie, ni une relecture très particulière de la mythologie gréco-romaine.

    Oscar Rimbaud, jeune interne en médecine à Paris, de nos jours, se réveille en capitaine d’une flotille de galères de la Grèce antique, en plein combat naval ! Tout juste a-t-il des flashs sur une rencontre avec une jeune femme à la beauté divine, à l’hôpital, qui pourrait bien être à l’origine de ce voyage temporel. Devenu Odyxes, et sa flotte coincée dans un port egyptien, il va devoir trouver le moyen de ramener son équipage en Grèce. Pour cela il pourra puiser dans ses connaissances contemporaines. Même les plus singulières. Et il s’apercevra qu’il n’est pas le seul à avoir subi cette “transmutation” à l’origine et au but encore mystérieux…

    [youtube]http://youtu.be/GpA_GOQD7ts[/youtube]

     

    Clin d’oeil à l’Odyssée d’Ulysse, ce voyage d’Odyxes commence plutôt bien. Le dessin semi-réaliste de Steve Lejeune manque certes un peu de caractère et de souplesse, mais le récit tient joyeusement le choc, en avançant en parallèle entre l’époque contemporaine et l’épisode égyptien, intégrant astucieusement les flash-back et les liaisons entre les deux temporalités. Pas de jeux de mots et de calembours ici, mais un humour bien distillé (et au sens propre même, lorsqu’Odyxes se met à faire du pastis pour récupérer ses navires !). La mythologie perd en grandeur ce qu’elle gagne en fantaisie.

    Odyxes T01.indd

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Descender, une chute en apothéose

     Descender, tome 6: la fin d’un monde ancien, Jeff Lemire (scénario), Dustin Nguyen (dessin). ...

    Tanya, diabolique tentation

    Tanya the evil, tome 1, Carlo Zen (scénario), Chika Tojo (dessin). Éditions Delcourt, 160 ...

    Nicolas Poupon ressort son conte à livres ouverts

    KIROUEK de Nicolas Poupon, editions de la Gouttière, 32 pages, 10,50 euros. Parution le ...

    Tout le monde en prend un autre d’Alex

    Le recueil d’Alex 2013 paraît aujourd’hui. Compil’ des meilleurs dessins publiés dans le Courrier ...

    Des héros pas encore populaires

    Héros du peuple, tome 1: l’assassin sans visage, Régis Hautière (scénario), Patrick Boutin-Gagné (dessin), ...

    Procès Pierret-Viseur à Laon pour complicité d’assasinat

    14/11/16 Deux meurtres et un suicide à juger Deux femmes sont poursuivies pendant dix ...