Olivier Vatine, un roi à Ni-ourk

    Niourk, tome 2 : la ville, Olivier Vatine, éditions Ankama, 56 pages, 13,90 euros.

    Changement de style et de rythme. Si le premier volume de Niourk tenait, pour sa plus grande part de la chronique post-préhistorique, cette seconde partie de la trilogie s’avère nettement plus post-apocalyptique et urbaine – comme le titre et la magnifique couverture l’indiquent.

    Revenu parmi les siens, l’enfant noir, toujours accompagné de son ami l’ours et doté du “bâton des Dieux”, peut juste empêcher le massacre total des membres de son clan, décimés par les poulpes mutants qu’ils avaient défié. Auréolé de son statut de sauveur, il décide de conduire les survivants moribonds vers la mythique cité de Ni-ourk. L’ancienne cité orgueilleuse désormais noyée sous la végétation et où ne subsiste que les restes des mécanismes robotiques qui la faisait fonctionner. Mais aussi deux visiteuses et leur vaisseau spatial échoué sur l’Hudson…

    Le premier tome de cette adaptation du roman de Stefan Wul séduisait déjà par son dessin léché et soigné, La Ville se révèle encore d’un cran au dessus, côté graphisme, avec des planches magnifiques, au dessin somptueux et au découpage toujours aussi dynamique. Une mise en images à couper le souffle qui permet de gérer au mieux ce segment intermédiaire (et, narrativement parlant un peu décousu) avant l’apothéose final.

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Bernard Cosey, un auteur très vert

    Le dessinateur suisse Bernard Cosey vient de recevoir le prix “SuperTournesol” de la BD, ...

    “Jojo” est orphelin

     André Geerts, le père  « Jojo » et de «   Mademoiselle Louise » est ...

    “Un homme de joie” au plus haut

    Un homme de joie, la ville monstre, tome 2, Régis Hautière (scénario), David François ...

    Procès Mavré pour assassinat et tentative d’assassinat

    4 janvier Jean-Luc Mavré nie l’intention homicide Jean-Luc Mavré a tué sa femme Suzanne ...

    2012, une année très Comics pour Dargaud

    Cet automne, les éditions Dargaud ont récupéré la licence DC Comics jusqu’ici exploitée par ...

    Pas encore la retraite pour Gaston Lagaffe

    Bon anniversaire Gaston ! Lagaffe fête en effet aujourd’hui ses 60 ans. Ou, plus ...