Pas encore la retraite pour Gaston Lagaffe

    Bon anniversaire Gaston !

    Lagaffe fête en effet aujourd’hui ses 60 ans. Ou, plus exactement, c’est le 28 février 1957 que le héros rêveur et gaffeur de Franquin faisait timidement son apparition dans les pages du journal Spirou. Noeud papillon, petit costume serré du dimanche, le futur employé à tout faire (et surtout à ne rien faire) de la rédaction ne payait pas franchement de mine. Et il ne visait, d’ailleurs, qu’à “boucher un trou” dans la maquette. Il lui faudra quelques temps pour qu’il endosse son célèbre pull over vert, ses tatanes fatiguées et son look de hippie très cool. Une évolution vestimentaire qui est allé de pair avec un succès croissant. Et qui ne se dément pas.

    Ainsi, la jolie expo organisée par la bibliothèque du Centre Pompidou – dont on a déjà dit ici tout l’intérêt – aurait déjà reçu plus de 110 000 visiteurs.

    Pour célébrer l’événement, l’éditeur de Gaston, Dupuis, propose aujourd’hui sur sa page  facebook des “défis Gaston” interactifs, incitant les lecteurs à se mettre en scène dans la position – burlesque – des dessins de leur héros.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    l’amour vague

    Adam et elle, tome 2, Gwen de Bonneval, Mickaël Sterckeman, éditions Glénat, 48 pages, ...

    En couleurs mais toujours noir

    Black Dog, Jean-Claude Götting (scénario), Jacques Loustal (dessin). Editions Casterman, 88 pages, 18 euros. ...

    Des vies pas ordinaires en BD

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Des bandes dessinées au poil au festival d’Amiens 2011

    Belle édition en perspective que ce 16e Rendez-vous de la Bande dessinée d’Amiens. Un ...

    Il n’y a pas loin du Capitole au Super U

    Pendant des années – la grande majorité de sa vie – Pierre, 60 ans, ...

    Pink Floyd en bande dessinée aussi

    L’exposition sur l’histoire des Pink Floyd, The mortals remains, actuellement visible au Victoria & ...