Patxi Babel, vagues à l’âme

    patxi-babel-couvPatxi Babel, tome 1: la vague, Pierre Boisserie (scénario), Georges Abolin (dessin). Editions Dargaud, 48 pages, 11,99 euros.

    Patxi Babel a une (post)adolescence de rêve. A 19 ans, il est un espoir du surf français, vit au Pays basque et parcourt le monde pour aller sur les meilleurs “spots”. Mais il est aussi en pleine crise de (post)adolescence et a des rapports difficiles avec son père, qui se trouve être aussi son entraîneur. Autant ce dernier transpose en lui ses rêves de gagne, ne songeant qu’à la compétition, autant Patxi conçoit son sport dans une démarche plus spirituelle et aimerait prendre surtout plus de bon temps. Au point de laisser gagner un concurrent lors d’un challenge à Lacanau, de risquer sa place au TOP 34, l’élite du surf pro et de provoquer une nouvelle colère avec son père. Un clash qui, par ricochets, va transformer la vie du jeune champion. Il va rencontrer une belle et mystérieuse jeune femme, Laura, mettra un pied sans s’en rendre compte dans le milieu nationaliste basque et découvrira même un secret de famille lié à sa naissance…

    Photogénique et fantasmatique, le surf est pourtant rarement abordé en fiction (si l’on excepte Point break, le fameux film de Kathryn Bigelow). L’originalité du thème choisi par cette nouvelle série a donc de quoi séduire. Et si l’on n’attendait pas forcément là Pierre Boisserie (qui s’est fait connaître pour sa collaboration au long cours avec Stalner, notamment dans la fresque temporelle Voyageur ou la saga de La croix de Cazenac), il brosse un portrait attachant de jeune homme en quête de ses origines. Le monde du surf est aussi bien restitué, de façon (apparemment) bien informée, tout comme l’imprégnation nationaliste et les spécificités basques. Dommage que le dessin de Georges Abolin (fan de surf, lui aussi, et à la longue carrière d’animateur chez Disney), trop rigide ne restitue pas toute la subtilité nécessaire à l’histoire. Mais à l’issue du tome 1, le récit donne envie de suivre la vague.
    Paxti-babel-planche-jing

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Mission accomplie pour les “Kamarades”

    Kamarades, tome 3: terre promise, Benoît Abtey et Jean-Baptiste Dusséaux (scénario), Mayalen Goust (dessin). ...

    Le plein d’idées noires

    Réalités obliques, tome 2 : mondes obliques, Clarke. Edition du Lombard, 160 pages, 16,45 ...

    Une jeune France résistante

    Une génération française, tome 3: Ayez confiance ! Thierry Gloris (scénario), Ana-Luiza Koehler (dessin). ...

    Lénine, Luther, les deux “L” de la Réforme et de la révolution

                  Lénine, Ozanam (scénario), Denis Rodier (dessin), Marie-Pierre ...

    Quand Napoléon perçait sous Bonaparte

    Napoléon, tome 1, Noël Simsolo (scénario), Fabrizio Fiorentino (dessin), Jean Tulard (conseiller historique). Editions ...

    Les “dessins censurés” seront exposés à Amiens

    Les dessins érotiques censurés par le conseil général de la Somme seront finalement exposés ...