La Présidente_couvLa présidente, François Durpaire (scénario), Farid Boudjellal (dessin). Editions Les Arènes BD, 160 pages, 20 euros.

    7 mai 2017. Marine Le Pen, candidate du Front national est élue présidente de la République (Sarkozy ayant remporté la primaire des Républicains, l’UMP s’est divisée, François Hollande s’est donc retrouvé au second tour face à la candidate d’extrême droite mais a souffert d’un mauvais report de l’électorat de droite). Et avec 50,41% des suffrages, la présidente du Front national fait son entrée à l’Elysée.

    Elle choisit Gérard Longuet (le sénateur LR de la Meuse) comme Premier ministre. Celui-ci compose un gouvernement comprenant la plupart des hiérarques frontistes (Nicolas Bay à l’Intérieur, Marion Maréchal-Le Pen à l’Education – petite vengeance à l’égard de “la petite renvoyée à l’école” – Steeve Briois à l’Agriculture, Philippe Eymery à la Réindustrialisation française), mais aussi des transfuges venus de la droite, comme Nadine Morano à la Famille, Geoffroy Didier à la Justice, Thierry Mariani à la Politique étrangère ou Philippe Marini (sénateur-maire de Compiègne) aux Finances. Et une fois les choix symboliques effectués – comme la photo officielle (qui est aussi la couverture de l’album), à son bureau pour “que les Français voient qu’elle bosse”) – le nouveau pouvoir commence à mettre en place son programme identitaire et sécuritaire, appuyé sur une majorité frontiste et de l’aile droite des Républicains : fichage (notamment des “enfants maghrébins”) et surveillance numérique généralisé, vague d’arrestations dans le milieu du rap, mise en route de la “priorité nationale”, expulsions massives de migrants, sortie de l’OTAN et rapprochement avec la Russie. Un référendum vient approuver le retour au Franc. La présidente_caseLe basculement se fait aussi dans la tension. Les médias de service public entrent dans une longue grève, la Nouvelle-Calédonie s’embrase. Et sur le plan économique, la sortie de l’Euro met à mal l’économie nationale.

    Tous ces événements sont suivis par une famille parisienne, celle d’Antoinette Giraud – maquisarde pendant la Seconde Guerre mondiale – et ses deux petits-fils Stéphane et Tarik, qui vont entrer à leur manière en “résistance”. Mais c’est un autre danger, plus glaçant encore, qui menace le nouveau pouvoir, à la veille du 6 février 2018…

    Politique-fiction, dystopie ou anticipation basée sur la conviction de l’auteur, l’universitaire François Durpaire, de la possibilité désormais réelle d’une telle perspective ? L’album s’efforce de montrer, plutôt froidement, l’enchaînement qui suivrait l’arrivée de Marine Le Pen au pouvoir, en mettant en scène l’application du programme du FN. Nourri de rappels sur l’histoire de la progression du parti d’extrême droite, de témoignages de “vrais” experts (dont… François Durpaire lui-même, qui s’était targué dans la préface d’avoir été l’un des premiers à avoir prévu la victoire d’Obama), de scénarios basés sur des projections de situations actuelles, le récit, dense, vaut surtout pour sa description des coulisses du pouvoir ou de l’affichage du ralliement de certaines personnalités de droite.

    Le choix des points de crispation – l’embrasement de la Nouvelle-Calédonie ou l’enlèvement du président de l’Assemblée Philippot – pourra sembler en revanche plus romanesque et artificiel, ou plus convenu – la crise économique faisant suite à la sortie de l’euro. Il en va de même du contrepoint constitué par la résistance “basiste” de la famille Giraud, qui apparaît un peu simpliste, même si elle permet une identification plus facile et une visualisation plus concrète et immédiate du changement politique opéré.

    Le choix graphique d’une approche photo-réaliste accentue la froideur glaçante de l’ensemble – mais c’est le but recherché. Loin de son style rond et chaleureux habituel (dans Petit Polio ou Mémé d’Arménie), Farid Boudjellal fait dans la retouche informatique de photos, en noir et gris, dans un travail non dénué de maladresses parfois et d’une esthétique assez repoussante, qui éloigne toute empathie avec les personnages ainsi restitués.

    Bref, un album sombre, très sombre, qui vaut plus pour son effet d’alerte politique que pour ses qualités narratives ou graphiques. Mais, comme le proclame la pastille collée sur la couverture: “Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas…”.

    La présidente_planche2

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    “De briques et de sang” (et quelques autres) dans la sélection officielle d’Angoulême 2011

    C’est encore dans deux mois, mais le prochain festival d’Angoulême commence à s’immiscer dans ...

    La lecture des runes

    Le chant des runes, tome 1: la première peau, Sylvain Runberg (scénario), Jean-Charles Poupard ...

    Bois-Maury dans l’enfer vert de la forêt amérindienne

    Bois-Maury, tome 15 : oeil-de-ciel, Hermann, Yves H., éditions Glénat, coll. Vécu, 48 pages, ...

    Une bonne “Affaire” à saisir

    Ce n’est pas vraiment les soldes, mais en tout cas une affaire à saisir ...

    Ces clandestins qui viennent piquer la BD des Français…

    SARKOZY M’A EXPULSÉ, Réseau Education Sans Frontières, préface de Lilian Thuram, ed. Les Echappés/Charlie ...

    Drôle de Pataquès dans le “nouveau monde” politique

    Team Méluche, Hervé Bourhis. Editions Delcourt, coll. Pataquès, 96 pages, 12 euros. Tout à ...