Planète Ekhöllywood

    Ekho-3_couvEkhö, monde miroir, tome 3: Hollywood boulevard, Christophe Arleston (scénario), Alessandro Barbucci (dessin). Editions Soleil, 48 pages, 14,50 euros.

    L’étrange univers d’Ekhö continue à se révéler, ce “monde miroir” de la Terre, où l’on retrouve nos continents et villes, mais légèrement différents : sans électricité, avec des dragons en guise d’avions, et des sortes de mulots (les Preshauns) qui semblent faire tenir psychiquement l’ensemble. Une chose, au moins, n’a pas changé entre la Terre et Ekhö: Hollywood demeure le royaume de la puissance, du fantasme et de l’illusion.
    Après New York et Paris, Fourmille Gratule et Yuri Podrov – deux malheureux passagers d’un crash d’avion les ayant projeté dans cet univers parallèle – débarquent donc à Los Angeles, avec pour mission de faire signer dans leur agence artistique la star Norma-Jean. Mais celle-ci est bientôt retrouvée morte dans sa piscine et, en plus, Fourmille, comme à son habitude, se fait “posséder” par l’esprit de la défunte mystérieusement disparue…

    Déjà visible dans le tome 2, la tendance se confirme avec ce troisième album: c’est moins pour en faire découvrir les secrets que pour avoir un terrain de jeu qu’Arleston a imaginé Ekhö. Avec ce reflet, à peine repeint en décor héroïco-fantasy-steampunk, de la Terre, le scénariste de Lanfeust s’amuse à revoir notre monde sous une forme burlesque et déjantée. Et quel meilleur endroit pour cela qu’Hollywood ! Barbucci et Arleston revisitent donc avec humour les grands classiques du septième art américain. Avec des références évidentes: Maryline Monroe (Norma Jane) en gentille fille délurée et un brin nymphomane, Liz Taylor (Biz Sailor) en star caractérielle sur le tournage de Cléopâtre – mais peut être pas si méchante qu’elle ne veut s’en donner l’air ;  Zunack, un gros Preshaun à la puissance et à l’ego aussi surdimensionné que le producteur Daryl Zanuck ; King Kong ou les dinosaures de Jurassic Park… D’autres clins d’oeil à la pop culture US sont plus subtils, mais tout aussi réussis (la scène de la douche de Psychose ou l’album Breakfast in America de Supertramp).

    Norma Jean / Marylin, de fesses et de face
    Norma Jean / Marylin, de fesses et de face

    Et si l’intrigue principale est finalement secondaire (même si elle “révèle” quand même la vraie cause de la mort de Maryline !) et n’apprend pas grand chose de plus sur le monde d’Ekhö, elle reste très rythmée et distrayante.
    Mais ce sont ici les personnages et les petits détails annexes qui font toute la saveur de l’album. D’autant que le trait d’Alessandra Barbucci se bonifie de tome en tome… notamment s’agissant des personnages féminins. Un point non négligeable alors qu’on pourra découvrir ici les fesses de Marylin et même un sein de Fourmille (le vrai “scoop” de l’album) !
    On se lâche donc, mais Hollywood reste Hollywood, même sur Ekhö.

    A noter la publication aussi d’une édition de luxe, en tirage limité et en noir et blanc.

    EKHO T03.indd

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    L’Orient-Express à bon train

    Trains de légende, tome 1 : l’Orient-Express, Richard D.Nolane (scénario), Diego  Olmos Almiñana (dessin). ...

    Les dessous pas nets du Japon

    Otaku blue, tome 1 : Tokyo underground, Marazano, Kerfriden, éditions Dargaud, 56 pages, 13,99 ...

    Les Pandas à soutenir du turbo-dessinateur picard Mast

    Précurseur du “turbomédia”, le Saint-quentinois Jean-Louis Reiprich,  plus connu dans le milieu de la ...

    De quoi bien Lire de la bande dessinée

    Pas de fioritures ni d’excès graphiques, mais un solide dossier. Avec des contributions pertinentes. ...

    Adrastée, immortelle randonnée

    Adrastée, tome 1, Mathieu Bablet, éditions Ankama, 80 pages, 15,90 euros. L’immortalité, c’est long. ...

    Ancien Testament : l’Exode

    La Bible, Ancien Testament : l’Exode, tome 2, Damir Zitko, Jean-Christophe Camus, Michel Dufranne ...