Quelques pas vers la lumière… des cristaux

    Quelques pas vers la lumière, tome 5: le livre de la vie, Bruno Marchand, Coll. Quadrants, éditions Soleil, 80 pages, 14,30 euros.

    Après avoir réussi à réhabiliter l’honneur de son père – Simon Bell, pilote de la Royal Air Force, décédé pendant la Seconde Guerre mondiale – dans le premier cycle de la série, Marianne Bell a fait une nouvelle étrange découverte dans les archives familiales : des fragments de cristaux aux étranges pouvoirs, qui lui ont fait remonter de curieuses réminiscences sur le passé mystérieux qui a entouré leur découverte. Ceux-ci ont été découverts au Groenland par un archéologue, Stuart Flint, ami de Simon Bell, disparu avec sa découverte dans le naufrage de son navire, torpillé par un U-Boat.  Toujours aidé par son ami Peter Banning, Marianne va tenter d’éclaircir ce nouveau mystère et retrouver ces minéraux qui “pourraient changer la face du monde“. Après avoir dû aller jusqu’en URSS, l’épilogue de cette nouvelle quête de la jeune documentariste se déroulera principalement en plein milieu de l’Atlantique, à la recherche du navire de Stuart Flint…

    Nouvelle immersion dans les années 50, en pleine guerre froide, que Bruno Marchand illustre et décrit toujours aussi bien et méticuleusement, avec un soin tout particulier apporté aux avions ou au véhicules d’époque. Moins forte que dans le premier tripytique (mais ramassée en deux albums seulement, donc), l’intrigue est plus directement portée sur l’aventure. Mais le récit est bien mené et se lit avec plaisir.

    Par son thème et son style ligne claire, cette série confirme et assume bien son côté vintage. Un classicisme qui peut séduire, même sans forcément adhérer au fond new âge, un peu plombant, qui émerge encore à l’issue de ce nouveau cycle.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Du grand cinéma

    Du cinéma pour le dessert, Rémi Lucas. Editions FLBLB, 136 pages, 15 euros. Un ...

    Charge graphique pour les femmes

    C’est un strip et un blog qui font le buzz en ce moment sur ...

    Saint-Quentin sans crier gare dans l’oeuvre de Franquin

    Jean-Louis Mast, l’auteur d’origine saint-quentinoise de comics et de turbo-média l’avait évoqué tout d’abord ...

    Les Matins translucides dans Le Nouvel Observateur

    Très bel article de Claire Julliard, dans le Nouvel Observateur de ce jeudi 22 ...

    Hors des sentiers battus !

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Walter Appleduck: Il était une fois vraiment très à l’ouest

     Walter Appleduck, cow-boy stagiaire, Fabcaro (scénario), Fabrice Erre (dessin), Sandrine Greff (couleurs). Editions Dupuis, ...