Les Brigades du temps, tome 2 : La grande armada, Kris & Bruno Duhamel. Editions Dupuis, 48 pages, 12 euros

    Avec la possibilité de voyager dans le temps,avec la possibilité de créer des uchronies un danger extrême est apparu. Pour éviter que l’Histoire ne déraille totalement et chamboule de façon irrémédiable la destinée de l’humanité, une agence spatio-temporelle a été créée pour redresser le cap en cas de besoin.

    Daggy Kallaghan et Stuart Montcalm en sont membres. Le premier est un caractériel, ivrogne et irascible, le second est un bleu sans expérience. Un couple étrange qui va devoir remettre l’histoire dans le bon sens : la conquête de l’Amérique doit se faire ! Mission d’autant plus difficile que les Aztèques, bénéficiant d’une aide mystérieuse, se prépare à réaliser la conquête de l’Europe…

    Depuis le succès de Valérian, il semblait périlleux de se lancer dans une série de voyages temporels. Kris & Bruno Duhamel ont osé le faire et le résultat est à la hauteur. Bien sûr, les écrivains de science-fiction, surtout Poul Anderson (en 1955) avec La Patrouille du temps, ont largement défriché le thème mais il est loin d’être épuisé, ce, qu’une fois encore, les auteurs de l’album nous prouve au travers d’un scénario clair qui ne dédaigne pas humour et clins d’œil, le tout bien souligné par un dessin classique et précis qui montre avec clarté cité aztèque et armada en construction.

    Sans prétentions excessives, voilà une série amusante et agréable dont le didactisme aussi discret qu’efficace laisse la possibilité de rêver sur qu’est-ce qui serait arrivé si…

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Teddy Riner, des tatami aux planches

    Teddy Riner, Objectif Or, Teddy Riner, Fred Le Berre, Jack Domon. Editions Dargaud, 48 ...

    Bestiarius, arène fantastique

    Bestiarius, tomes 1 à 4, Masasumi Kakizaki (scénario et dessin). Editions Kazé, 192 pages, ...

    Quand Macron faisait la Loi

    Faire la loi, Hélène Bekmezian et Patrick Roger (scénario), Aurel (dessin). Editions Glénat, 80 ...

    Jeux concours Holiday on Ice

    Gagnez 10 places pour “Holiday on Ice” le Mardi 21 mars au Zénith d’Amiens, ouverture des ...

    Tout se tient dans ma drôle de vie, lectrice…

    Tout se tient dans ma drôle de vie, lectrice, mon amour. Au Gaumont d’Amiens, ...

    L’amour est dans le pré avec Rabaté

    La 5e roue du tracteur, Pascal Rabaté (scénario), François Ravard (dessin). Editions Futuropolis, 80 ...