Robot pour être vrai

    adulteland-couvAdulteland, Oh Yeong Jin. Editions FLBLB, 272 pages, 15 euros.

    Dans un futur proche, en Corée. Un homme, Seo Junho, culpabilisé encore d’avoir dû recourir à une euthanasie sur sa femme, en phase terminale, discute avec une femme-robot et s’aperçoit que celle-ci a les souvenirs de son épouse défunte. Un autre quinquagénaire un brin déprimé Yongbae se donne à fond pour son entreprise de batteries électriques et vit mal son éventuelle délocalisation. Osant enfin prendre des vacances, il se retrouve sur une petite presqu’île pluvieuse et découvre “adulteland”, un étrange parc d’attractions avec des “robots de conversation”, des hôtesses de charme programmées pour accompagner leurs clients dans l’évocation de leurs souvenirs. Et les amis de Yongbae ne vont guère mieux, l’un d’eux a même, quasi-SDF, été réduit à vendre sa vessie pour pouvoir ouvrir un petit café miteux…

    Ambiance dépressive et graphisme minimaliste pour ce roman graphique d’anticipation venu de Corée interrogeant l’hybridation homme-machine et les développements de l’intelligence artificielle.

    La forme s’appuie sur un immuable “gauffrier” de 6 cases, toutes en noir et blanc. Les personnages sont dessinés dans un style grotesque, assez cartoon. Et beaucoup de cases se résument à un seul personnage, cadré serré, ou un a un dialogue entre deux personnages. Mêlant aussi les époques, entre sa réalité présente et des flash-back qui donneront progressivement tout le sens à l’histoire, Adulteland se montre aussi austère que sombre. Mais la peinture de cette humanité désenchantée et morne, tout comme sa réflexion sur le futur technicisé qui s’annonce, s’avèrent universels.

    Et la petit éditeur indépendant FLBLB poursuit sa politique de découverte de cet auteur coréen, déjà auteur d’un diptyque plus réaliste sur la Corée contemporaine, le visiteur du sud, dont le premier volume avait été lauréat du prix ACBD de l’album de l’année 2008.

    adulteland-planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Les inoubliables frères Rodriguez

    Les frères Rodriguez, Christian Papazoglakis. Editions Glénat, Collection Plein gaz, 62 pages, 14,95 euros. ...

    Partie de chasse à Pripyat

    Les chiens de Pripyat, tome 1: Saint-Christophe, Aurélien Ducoudray (scénario), Christophe Alliel (dessin). Editions ...

    Adieu Klavdia, bonjour Mylène !

    Adieu Kharkov, Mylène Demongeot (scénario), Catel et Claire Bouilhac (dessin). Coll. Aire libre, éditions ...

    Les hommes de l’ombre

    Fraternités, tome 1 : 1792, l’ordre guillotiné, Jean-Christophe Camus & Ramon Rosanas . Editions Delcourt, ...

    Un marché sur les chapeaux de roue

    A  l’approche d’Angoulême, les articles sur la bande dessinée commencent donc, rituellement, à fleurir ...

    XIII touche encore sa cible

     XIII, tome 26: 2 132 mètres, Yves Sente (scénario), Youri Jigounov (dessin), Bruno Tatti ...