Spirou du vert-de-gris à la tenue léopard

    Spirou-femmeléopard-couvLe Spirou de Schwartz & Yann, tome 7: La femme léopard, Yann (scénario), Schwartz (dessin). Editions Dupuis, 64 pages, 14,50 euros.

    L’actuelle expo consacrée à Schwartz à la galerie Daniel Maghen donne l’occasion de revenir sur son dernier album, réalisé avec Yann. Album qui va connaître une nouvelle actualité dans quelques semaines avec la sortie d’un tirage de luxe. Dans ce deuxième album de leur Spirou “rétro”, on retrouve le héros quelques années après la fin du Groom vert de gris. En 1946, toujours à Bruxelles. L’euphorie de la libération est vite passée dans la capitale belge encore marquée par les ravages de la guerre.

    Médaillé de la résistance, Spirou est redevenu groom au Moustic Hôtel et épanche dans la boisson sa peine causée par la disparition d’Audrey, la jeune juive. Alcoolique et dépressif, il se fait aussi virer de son poste, par une nouvelle direction désireuse de modernisme.
    Sa rencontre, mouvementée, avec une femme-léopard, qui s’introduit dans la chambre d’un irascible colonel va le remettre en forme et sur les chemins de l’aventure.
    Fantasio, pigiste laborieux pour le Soir de Bruxelles, va se retrouver également entraîné dans l’aventure, contraint d’emmener Aniota, la mystérieuse africaine jusqu’à Paris sur la piste d’un fétiche qui pourrait sauver son pays, victime d’un coup d’Etat. Et en parallèle, les Américains s’agitent pour récupérer des savants nazis, des robots-gorilles sévissent et l’on croise Jean-Paul Sartre, Boris Vian et Aniota inspire même Simone de Beauvoir !

    Comme le précédent, et plus encore, ce nouvel album s’avère copieux et généreux. A la fois d’une réjouissante fantaisie, et marqué par l’humour grinçant de Yann qui, lorsqu’il ne parsème pas le récit de personnages au nom d’auteurs de bande dessinée, rappelle la récupération des nazis par les Américains pour cause de guerre froide, instille en sous-texte les thèmes de la décolonisation et de la menace atomique et dépeint férocement le Saint-Germain-des-Prés existentialiste de l’après-guerre (notamment un Sartre misogyne et passablement ridicule).
    Olivier Schwartz met en scène tout ça avec bonheur, dans une ligne claire dynamique et détaillée, inspirée du style graphique rétro des débuts de Spirou.

    Spirou-femmeléopard-planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Petit coup de vieux pour Superdupont

    Superdupont, tome 7: In vitro véritas, Gotlib, Lob, Lefred-Thouron, Solé, éditions Fluide glacial, 48 ...

    En littérature comme en amour, il faut arrêter le temps

      Lectrice, amour de ma vie, folle de moi, pension alimentaire de ma libido ...

    Le plus français des chanteurs anglais sur la terre de nos amis alliés

    Murray Head sera la tête d’affiche de l’Overdrive Festival, ce samedi 15 octobre, à ...

    La vie vue à courte distance

    Courtes distances, Joff Winterhart. Editions ça et là, 128 pages, 24 euros. A 27 ...

    Noirs desseins à Angoulême

    Journaliste “blacklisté”, mode d’attribution du grand prix modifié, changement de sponsor, modifications dans l’organisation. ...