Spirou et Fantasio à la mode féminine

    Fantasio se marie_couv Le Spirou de… Fantasio se marie, Benoît Féroumont, Editions Dupuis, 68 pages, 14,50 euros.

    On approche de la dizaine de réappropriation de l’univers de Spirou et Fantasio par des auteurs aussi divers que Lewis Trondheim, Emile Bravo, Makyo et Toldac ou Schwartz. Et désormais Benoît Féroumont. Valeur sûre de Spirou avec Son Royaume déjanté, il s’attaque à un versant rarement abordé dans les aventures du célèbre groom et de son ami journaliste: les relations sentimentales.

    Car, oui, ici Fantasio va se marier, avec Clothilde Gallantine, la fille de la plus célèbre patronne de magazines de mode du monde (et pas la moins caractérielle). Et tout à son amour, il s’avère peu concerné par le reste. Lorsqu’un bijou est dérobé chez Mme Gallatine, Spirou va devoir se trouver un nouveau coéquipier… qui sera une coéquipière: Seccotine, reporter au Moustique…

    A l’instar de Tintin (ou à peine plus), Spirou et Fantasio n’ont jamais été très portés sur la gent féminine. Avec Féroumont, ils rattrapent le retard, dans cet album à l’univers très féminin. Du prologue à la dernière planche, ce sont bien les femmes qui rythment l’aventure, qu’elles soient directrice dictatoriale dans l’univers de la mode, voleuse revancharde, journaliste piquante… ou la propre mère de Spirou.

    Passablement fantaisiste, l’intrigue et son vol de collier aux pouvoirs magiques sert surtout de prétexte à une évolution dans le monde de la mode, dans le registre du Diable s’habille en Prada. Et à une petite mise au point sur l’égalité hommes-femmes au football. Mais, en passant, le récit révèle aussi un nouveau pan du passé familial de Spirou, plutôt glauque, qui ramène à la Seconde Guerre mondiale, petit clin d’oeil peut-être aux albums d’Emile Bravo et Olivier Schwartz et Yann.
    Le dessin, lui, aborde encore les personnages avec une autre touche personnelle. Et disons que Spirou, libérée de sa tenue de groom (sauf obligation familiale) s’en sort quand même mieux que ce pauvre Fantasio, un brin engoncé, rigide et passablement déprimé à la fin de l’album. Un album qui n’est pas le plus marquant de la série, mais qui apporte une touche féminine inédite à l’univers très masculin de Spirou et Fantasio.

    Fantasio se marie_planche

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Initiation à la BD et mangas

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    La mère amère et forte

    Ma mère, Emmanuelle Houdart (illustration), Stéphane Servant (texte), éditions Thierry Magnier, 30 pages, 18 ...

    Procès Mavré pour assassinat et tentative d’assassinat

    4 janvier Jean-Luc Mavré nie l’intention homicide Jean-Luc Mavré a tué sa femme Suzanne ...

    Echappée belge pour les “Lulus”

    La guerre des Lulus, tome 4: 1917, la déchirure. Éd.Casterman, 64 pages, 13,95 euros. ...

    La bande dessinée entre en 1ere au lycée

      Toute l’éco en BD, tome 1: la monnaie, Claire Fumat  (scénario), Maud Hopsie ...

    Les Humanoïdes rebâtissent la Cité

    CITE 14, saison 1, tome 1: Tour Bambell, de Pierre Gabus et Romuald Reutimann, ...