Titi Gnangnan : la caricature en voie d’expulsion au Blanc-Mesnil ?

    Les aventures de Titi Gnangnan par Remedium se poursuivent en ligne. Tout comme, en coulisses, celles de Christophe Tardieux, le dessinateur, avec Thierry Meignen, maire Les Républicains du Blanc-Mesnil qui a inspiré le personnage de cet élu égocentrique et infantué.

    titi gnangnan_expulsionDéjà sous la menace d’un procès pour diffamation, l’auteur se voit en cette rentrée promis… à la rue ! Enseignant de profession dans une école du Blanc-Mesnil, Christophe Tardieux, s’est vu signifier, le 24 août l’expulsion de son appartement (un logement réservé aux enseignants qui dépend de la mairie) au 31 octobre alors et cela alors que sa compagne est enceinte de huit mois. La municipalité justifiant sa décision par une opération de rénovation de l’habitat, ce que conteste le dessinateur qui souligne, en complément à la lettre de la mairie qu’il publie sur son tumblr, que tous les autres locataires ont été relogés. Il y voit, lui, un acte politique et une nouvelle mesure d’intimidation d’un élu ne supportant pas la contestation de son action municipale.

    Pour l’heure, Remedium ne semble pas décidé à abdiquer. Déjà souvent corrosifs, les derniers strips de Titi Gnangnan en rajoutent encore dans la description d’un élu au comportement de plus en plus ubuesque et mégalomane. Et totalement risible. Même si la situation de son auteur l’est nettement moins.

    Un “bras de fer” assez hallucinant à suivre donc au jour le jour sur les réseaux sociaux et qui semble bien montrer, malgré lui, la force persistante de la caricature, même (voire surtout) à un niveau local. Et un combat qui mérite d’être connu – comme les autres histoires de l’auteur dyonisien.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    • BENISTAND Marc

      c’est un peu comme à ROMANS Sur Isère.
      Nous on a LA REINE THOTHO et au Blanc-Mesnil c’est TITI GNANGNAN.
      Mais pfffffff

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Un témoignage très vivant contre une maladie à chier

    Carnet de santé foireuse, Pozla. Editions Delcourt, 368 pages, 34,95 euros. Voilà un auteur ...

    Meurtres au Familistère, Noël à Donaldville

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Une nouvelle aventure de Jean-Michel le Caribou

    Jean-Michel et Victoria la Fée, Magali Le Huche. Editions Actes Sud Junior, dès 5 ...

    Le fondateur d'(A Suivre) est mort quatorze ans après son magazine

    Décès de Jean-Paul Mougin, fondateur du mythique mensuel (A Suivre). Décidément, ce 14 septembre s’est ...

    Olivier Vatine, un roi à Ni-ourk

    Niourk, tome 2 : la ville, Olivier Vatine, éditions Ankama, 56 pages, 13,90 euros. ...