Choc, les fantômes de Knightrave, tome 2, Stéphan Colman (scénario), Eric Maltaite (dessin). Editions Dupuis, 88 pages, 16,50 euros.

    Après l’exploit londonien et le vol réussi de l’or du royaume et du plus beau diamant du monde, c’est du Brésil à la Birmanie en passant par New York que se poursuit l’opération de M.Choc. Cette fois pour liquider quelques comparses trop autonomes et enrichir encore sa fortune de fructueux cambriolages ou d’une livraison d’armes. En parallèle, toujours hanté par ses fantômes et dans des vapeurs alcoolisées, Choc se remémore son enfance. Retour en 1934, où le jeune Eden a réussi à s’enfuir de Blackwood et fait ses premiers vrais débuts dans la délinquance dans la bande de “Monsieur” avant de faire une rencontre déterminante, celle du “Duke”, William Georges Arthur Shok…

    Le premier choc passé, avec la lecture du tome 1, ce deuxième volume (sur trois annoncé) s’avère aussi plaisant et prenant. Toujours aussi dense et riche. L’aventure et le désir de vengeance de Choc se développent encore en parallèle entre les années 30 (la jeunesse londonienne traumatisante du futur grand méchant) et les années 50 ou il continue de déployer toute la grandeur de son savoir-faire.
    L’alternance entre les deux époques est habilement menée et le scénario de Stéphan Colman est toujours aussi finement ciselé et brillant dans la maîtrise de la complexité de son double récit. A l’image de la superbe couverture de l’album, la présence de Choc se fait encore plus forte et plus ambigüe. Impitoyable et génial esprit du mal, mais aussi misanthrope aux pulsions auto-destructrices et quasi-suicidaires.

    Enfin, pour l’anecdote, en attendant les révélations finales et la jonction entre le passé et le présent du gentleman cambrioleur, ce second volume révèle déjà l’origine de “la main blanche”, symbole de la bande à Choc. Et, en matière de main, ce deuxième épisode emporte encore l’adhésion haut la main.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Encore du très bon temps avec Azimut

    Azimut, tome 2: que la belle meure, Jean-Baptiste Andreae (dessin), Wilfrid Lupano (scénario). Editions ...

    On reste muet devant les éditions de la Gouttière

    Deux nouveaux projets à venir aux Editions de la Gouttière, d’Amiens, en novembre. Après ...

    Sur le fil de l’histoire pour les enfants

    La guerre des tranchées, l’enfer des poilus ; coll. Le fil de l’Histoire racontée ...

    Lanfeust retrouve du muscle

    Lanfeust Odyssey, tome 7: la méphitique armada, Christophe Arleston (scénario), Denis Tarquin (dessin). Editions ...

    Antoine Dodé sort son Pierrot lunaire

    Après Armelle et Mon oncle, l’auteur picard Antoine Dodé sort un nouvel ouvrage (édité ...

    l’amour vague

    Adam et elle, tome 2, Gwen de Bonneval, Mickaël Sterckeman, éditions Glénat, 48 pages, ...