Tricoter avec Emile, c’est cool !

    emile-couvEmile invite une copine, Vincent Cuvellier, Ronan Badel. Editions Gallimard Jeunesse, 28 pages, 6 euros.

    Emile, il est trop fort ! Ce petit garçon dessiné par Ronan Badel n’a pas fini de nous faire rire aux éclats au cours de ses aventures imaginées par Vincent Cuvellier.
    Après, entre autre, Emile veut un plâtre, Emile est invisible, Emile fait la fête, Emile se déguise, le petit garçon solitaire, peu désireux de se faire des amis à tout prix, revient avec Emile invite une copine. Eh oui ! Une copine, une vraie. Cette copine, il l’a rencontrée au parc, dans l’album précédent, Emile et les autres.

    Ainsi donc, Emile l’a conviée à passer l’après-midi chez lui. Alors qu’il prépare soda, gobelets, biscuits apéro, pour recevoir comme il se doit son amie, sa maman s’enquiert d’en savoir plus sur cette mystérieuse invitée. “Tu l’as rencontrée où cette copine ? Elle est dans ta classe ?” Bien sûr que non, sourit Emile. “Et elle vient avec sa maman, ou son papa, j’espère ?” Ah mais non ! Ils sont morts, sa maman et son papa.
    Et qu’elle n’est pas la surprise de la mère d’Emile lorsque la fameuse copine se présente à la porte ! En effet, celle-ci a des cheveux blancs, le visage ridé et de son sac débordent de la laine et des aiguilles à tricoter. “Les enfants n’ont pas de copines vieilles dames !” désapprouve la mère. Mais Emile et la vieille dame ne l’entendent pas ainsi, et les deux s’enferment dans la chambre du garçonnet. A travers la porte, on les entend rire à tout va, ce qui n’est pas sans intriguer la mère. Et quand la porte s’ouvre à nouveau, c’est pour provoquer l’hilarité du lecteur.
    Avec son attitude flegmatique et sa détermination à n’en faire qu’à se tête, Emile séduit. Il fait rire et la séduction opère. Attention, il y a de très gros risques de devenir accroc !

    Par Gaëlle Martin

    Emile-planche

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Réédition d’un classique de la bande dessinée érotique : la Survivante toujours bien vivante

    Seul survivante dans un monde post-apocalyptique, déshumanisé, mais où les sens restent toujours en ...

    Deathtopia, t’as de beaux yeux, tu sais (et pas que)

    Deathtopia, tome 1, Yoshinobu Yamada (scénario et dessin). Editions Soleil – Manga, 192 pages, ...

    Zatopek, le plus grand

    Zátopek, Jan Novak (scénario), Jaromir 99 (dessin). Editions Des Ronds dans l’O, 204 pages, 24 ...

    La bande à Bonnot d’hier et d’aujourd’hui

    La bande à Bonnot, Jean-David Morvan, Stefan Vogel, Laura Pierce (scénario), Attila Futaki (dessin). Editions Glénat, ...

    Le Linge sale, une très froide et ironique vengeance

    Le linge sale, Rabaté (scénario), Sébastien Gnaedig (dessin). Editions Vents d’Ouest, 128 pages, 19,50 ...

    Vasco, percepteur de la Reine

    Vasco, tome 25: les enfants du Vésuve, Gilles Chaillet (scénario), Dominique Rousseau (dessin). Editions ...