Un clavier mal tempéré

    « C’est un dossier générationnel », prévient dans un sourire le président.
    Grégory, un gars du Vimeu poursuivi pour corruption de mineure, fait moins que son âge, 23 ans. Avec son petit collier de barbe et son sweat à capuche, il est d’une génération où l’on s’aime sans se toucher, où le Ctrl/AltGr a remplacé les œillades, où le clic tient lieu de pelotage.

    Sérieusement, Grégory considérait en 2015 qu’il « sortait » avec Amandine alors qu’il n’avait jamais rencontré cette jeune fille de 16 ans, habitante de Thionville (Moselle). Leur idylle avait commencé sur un site, Habbo, permettant de créer une vie virtuelle, représenté par son seul avatar. « Comme les Sims mais pour les adultes », précise Grégory. Puis ils ont migré sur Facebook. Elle lui a demandé son numéro de téléphone. Il l’a donné, évidemment !
    Ils ont poussé l’amourette jusqu’à s’échanger des photos de leurs jeunes corps nus, et des requêtes osées, Grégory lui suggérant de s’introduire un manche de brosse à cheveux dans le sexe. Quand le père d’Amandine est tombé sur cette correspondance, inutile de dire que www/roméo-et-juliette.fr a été prié de cesser d’émettre. Et la police de se charger de l’enquête…
    « J’étais immature, je m’en rends compte maintenant, avoue le jeune homme par ailleurs sans histoire, titulaire d’un CDI en carrosserie. Et puis je n’ai pas eu beaucoup de vraies relations amoureuses… »
    De son côté, l’adolescente a reconnu qu’elle était demandeuse des conversations, même les plus chaudes. Ses parents ont d’ailleurs expliqué que deux ans plus tôt, ils avaient dû fermer la page Facebook déjà brûlante de leur fille.
    « Les audaces augmentent en proportion de la virtualité des échanges, note le président. On est dans la vie dématérialisée. »
    M e Noublanche plaide la relaxe : « La jeune fille est toujours à l’initiative. Où est la volonté de perversion de la jeunesse, que prévoit la loi ? »
    Le jugement tombe : culpabilité mais dispense de peine. C’est automatique : « Vous êtes inscrit au fichier des auteurs d’infractions sexuelles, il faudra pointer à la gendarmerie tous les ans pendant vingt ans. N’oubliez pas ! » avertit le juge. Grégory acquiesce. Il ne risque pas d’oublier…
    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • Depuis cinq ans, chaque dimanche dans le Courrier picard, les Histoires de prétoire présentent non pas les plus importantes affaires du rôle d’audience mais les plus émouvantes, énervantes, cocasses, amusantes. La fidélité des lecteurs et les encouragements de certains confrères m’ont donné envie de les réunir dans ce blog, avec (car la maison ne recule devant aucun sacrifice) quelques autres articles que j’ai commis. Ces pages sont-elles réservées aux spécialistes du droit ou à quelques voyeurs qui se complairaient du malheur des autres ? Je ne le crois pas, tant ces tranches de vie me semblent au contraire universelles. Alors bonne lecture ! Et demandez-vous avec Victor Hugo : « Qui sait si l’homme n’est pas un repris de justice divine ? » Tony Poulain

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Une femme

    Racine et Shakespeare n’arriveront jamais à épater cette jeune femme, croisée et admirée deux ...

    Les cinq finalistes du Grand prix de la Critique ACBD 2016

    Les cinq finalistes du prix de la critique ACBD 2016 ont été choisis ce ...

    Grande(s) Histoire(s)

    Ils ont fait l’Histoire: Vercingétorix, Eric Adam, Didier Convard (scénario), Fred Vignaux (dessin), Stéphane ...

    Ramène ta fraise !

    Sur le papier, c’est croustillant : un dentiste du Vimeu poursuivi pour harcèlement sexuel ...

    De la difficulté de réintégrer la maison d’arrêt

    « Pas banal », estime l’avocate Messaouda Yahiaoui. «Pas banal », confirme la présidente Catherine Briet. On ...

    Le Front pop’ vu avec du Recul

    LE RECUL DU FUSIL, t.1: les chambres de Jean-Sébastien Bordas, ed.Quadrants (Soleil), 56 pages, 11,50 ...