FlorangeFlorange, une lutte d’aujourd’hui, Tristan Thil (scénario), Zoé Thouron (dessin). Editions Dargaud, 188 pages, 17,95 euros.

    Tristan Thil avait accompagné la lutte des sidérurgistes de Gandrange, en 2008. Puis le jeune réalisateur a repris le chemin de la vallée de la Fensh, pour un nouveau combat désespéré à Florange, en 2012.

    Avec ce gros roman graphique, il revient de façon plus personnelle sur cette lutte emblématique des sidérurgistes lorrains. Et sur son implication, en tant que réalisateur, dans la captation, des derniers épisodes en date du triste feuilleton.
    Tristan fait commencer l’histoire au début des années 80, avec le plan acier et le lâchage des sidérurgistes de Longwy par François Mitterrand et le gouvernement Mauroy. Puis viendront les fausses promesses de Nicolas Sarkozy a Gandrange, trente ans plus tard, suivies des engagements, tous aussi oubliés, de François Hollande. Après l’ultime coup de théâtre (à entendre plus comme mise en scène que comme rebondissement imprévu) de la nationalisation des hauts fourneaux de Mittal avancée par Arnaud Montebourg. L’histoire est récente, mais avec l’accélération de l’info, le rappel est utile et le retour détaillé sur les faits intéressant, surtout quand il se double, comme ici, de réflexions plus générales sur la désindustrialisation, l’amertume et le désespoir de l’ex-classe ouvrière.

    Florange-caseCette tragédie humaine est restituée dans un style simple, en noir et blanc, rehaussé de touches de gris à l’aquarelle, proche du croquis, par Zoé Thouron. Mais elle est plutôt douée pour saisir, en quelques traits rapides, les personnages. Et cette simplicité se prête bien également à la partie plus intime de l’album, lorsque Tristan Thil fait le parallèle entre le combat de sa mère contre le cancer et la lutte contre le cancer social de la finance. Lutte dans les deux déséquilibrées, mais qui valent d’être tentées.

    Après l’album sur les Lip, c’est en tout cas une deuxième nouvelle bande dessinée, engagée et émouvante, pour mémoire.
    Florange-planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Une ampoule à l’âme et un Noël gris

        Que la vie est étrange! Tout part d’une ampoule grillée, sur le ...

    Prokon et profond à la fois

    Prokon, Peter Haars. Editions Matière, 64 pages, 13 euros. Produire et consommer. Produire ce ...

    Le Grand Prix de la critique ACBD 2015 dévoilé lundi

    Aboutissement de deux mois de délibérations et de trois tours de scrutins, le Grand ...

    CINEMA La lutte des classes remise à flot

    « Tempête est un film sur les classes et l’ascenseur social. Aujourd’hui en France, ...

    Embareck s’abandonne

     Les écrivains ne sont jamais aussi bons que lorsqu’ils ne font plus les écrivains, ...

    Un sacerdoce exemplaire

    Vie de merde, les Profs, Eldiablito, Alteau, Valette, Passaglia, Guedj. Co-éditon Michel Lafon/Jungle, 48 ...