Une fête nationale pour les 80 ans de Gotlib

    Gotlib et toutes ces choses-couvGotlib et toutes ces sortes de choses…, coordination Gérard Viry-Babel. Editions Fluide glacial, 152 pages, 30 euros.

    Pas mal de feux d’artifices sont annoncés pour ce 14 juillet 2014. Une vraie fête nationale. Et ce n’est que justice afin de célébrer à sa juste dimension les 80 ans de Gotlib.

    Le petit Marcel Gotlieb est en effet né le 14 juillet 1934. Cette fibre patriotique manifestée par ses parents n’empêchera pas le petit Marcel d’avoir brodé sur son pull une étoile jaune durant la Seconde Guerre mondiale. Ni, plus dramatique encore, de voir son père mourir en déportation. Une enfance qu’il évoquera pudiquement par la suite, au détour d’un dessin ou d’une planche de la Rubrique-à-brac, devenue partie intégrante du patrimoine culturel français (tout comme, dans la même veine, on ne saurait oublier la création du personnage de SuperDupont, créé avec son compère Jacques Lob).

    Dessin paru dans Fluide glacial en juillet 1977.
    Dessin paru dans Fluide glacial en juillet 1977.

    Après avoir eu sa chance au journal Vaillant, où il créera Nanar et Jujube puis Gai-Luron, Gotlib voit s’ouvrir les portes de Pilote, en 1965. C’est là, avec Goscinny au scénario qu’il immortalisera ses “DingoDossiers”, avant de poursuivre, seul, sa “rubrique-à-brac”.

    Par envie de liberté et d’indépendance, il crée avec Brétecher, Mandryka  L’écho des savanes, en 1972 puis, autre date à graver dans le marbre de la création culturelle hexagonale, Fluide glacial, le 1er avril 1975. Forcément, avec une telle date de naissance – doublée de celle de son “patron” – les auspices ne pouvaient qu’être propices. De fait, malgré quelques soubressauts et ressac – notamment dans la dernière période – le magazine d’umour et de bandessinée est toujours là. (et fêtera, pour sa part, ses 40 ans l’année prochaine – une coïncidence apparente qui devrait faire cogiter les amateurs de numérologie conspirationniste).

    En ce début d’été, il a ressorti en tout cas les bougies pour célébrer cette année pas comme les autres pour lui. Après un numéro spécial commun Pilote-Fluide dédié à Gotlib, en février, c’est un beau livre (152 pages, 30 euros) qui est paru voilà un petit mois et qui prend toute sa dimension en ce jour anniversaire historique.

    Fluide-intro

    Gotlib et toutes ses choses réunit donc “le meilleur” (une partie du moins) des années Gotlib à Fluide, à travers un panachage des rubriques auxquelles il a collaboré, des éditos les plus mémorables, bien sûr, jusqu’aux paroles de chansons, aux romans-photo, croquis et collaborations avec d’autres auteurs, Léandri, Solé ou Boucq, notamment.

    Le tout est classé, thématiquement, en 15 chapitres: “lecteur chéri, mon amour…”, “cul, bite, couilles, nichons”, “Grandes ondes” (avec un superbe rappel de cet autre incontournable: le Tribunal des flagrants délires de Desproges, Villers et Régo), “Superdupont forever” pour en terminer par “Toutes ces sortes de choses”.

    Précédée d’une préface de Léandri, le livre comprend aussi une introduction historique des conditions de la naissance et de l’essor de Fluide par Gérard Viry-Babel (déjà rédac chef du numéro spécial Pilote/Fluide). En tout cas, cet ouvrage hommage du magazine à son créateur, est aussi un beau cadeau à tous ces lecteurs, ces “simples mortels” qui ont vu leur vie transformée en devenant des “LECTEURS DE FLUIDE GLACIAL” (comme il l’écrivait dans l’édito du n°63, d’août 1981).

    Gotlib-léandri

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    “Svoboda” avance à toute vapeur

    Svoboda, tome 2: Iekaterinbourg, été 1918, Kris, Jean-Denis Pendanx, éditions Futuropolis, 48 pages, 13 ...

    Un nouvel éditeur qui met les points sur les “i” en bande dessinée

    Nouvelle année et nouvelle maison d’édition : “i” comme images. Le “i” est “la ...

    Pour parler de la BD

     30 éditeurs, 60 auteurs et 400 nouveaux ouvrages seront réunis 3 jours au SoBD ...

    Norédine Allam, “Muslim” plus vraiment comique

    Les comics sont-ils dangereux pour la jeunesse ? La critique est sans doute aussi ...

    Anuki, le petit indien picard plus vif que jamais

    Anuki, tome 3 : le coup du lapin, Frédéric Maupomé, Stéphane Sénégas, Editions de ...

    À Amiens, 2030, c’est vraiment demain !

    Les visions dessinées d’Amiens dans vingt ans sont à découvrir ce samedi 21 avril ...