Une grande, c’est mieux !

    Lorna, Brüno, Treize étrange, 152 pages, 17,25 euros.

    Henri Luxe-Butol est le fils unique de Charles-Henri Luxe-Butol, président-fondateur des laboratoires LB Pharma. Jeune homme complexé et méprisé par son père pour cause de médiocrité, il est aussi largué par sa maîtresse, actrice de films pornos. Malgré ou à cause de tout cela, il va néanmoins atteindre à la plus grande des gloires comme bienfaiteur de l’humanité en découvrant le Priap.

    Un remède miracle qui relègue le Viagra au rang d’amusette pour ados pré-pubères. Le Priap va pulvériser tous les records de vente car, « avec un pareil produit, la polygamie redevient d’actualité ». Quand le mâle est bandé, c’est parti pour la bagatelle. Une fois que la machine est lancée, plus question de s’arrêter ! Sauf que le produit n’a pas été inventé par Henri Luxe-Butol et qu’il présente quelques effets secondaires assez embêtants qui font plonger le cours de l’action et HLB a disparu en pleine nature…

    Si, en France, le sujet du scandale pharmaceutique renvoie directement à l’affaire du Médiator, il ne faut pas se focaliser sur ce seul point. Incongru et surprenant, cet album est un véritable pot-pourri de tout ce qui fit la gloire des films de série B, on y trouve des extra-terrestres, une géante nue de trente mètres, un médicament qui fait s’épanouir les virilités défaillantes, du cinéma porno, des savants fous et des militaires surexcités…

    Un inventaire à la Prévert qui ne montre pourtant pas la totalité du délire de l’auteur qui passe au rouleau-compresseur les références de la contre-culture pulp américaine. Originale et personnelle, bourrée de clins d’œil qui raviront les amateurs du genre, cette œuvre accumule les poncifs pour les transcender. Un road-movie déjanté, à lire au second degré comme les films qui sont sa source d’inspiration.

    Un petit conseil, l’intérieur de la jaquette est l’affiche du film Big Boobs Hospital dont la vedette est la copine de Henri Luxe-Butol. Il serait dommage que vous n’admiriez pas cette infirmière dévouée dans sa tenue de travail

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    La fin d’un fou de guerre

    Le baron fou, tome 2, Rodolphe (scénario), Michel Faure (dessin). Editions Glénat, 48 pages, ...

    Un “Bref” moment dans un panier de crabes

    Si c’est rare, certaines bandes-annonces peuvent être déjà très alléchantes et réussies. C’est le ...

    Apocalypse maintenant sur l’Infinity 8

    Infinity, tome 5: Le jour de l’apocalypse, Davy Mourier et Lewis Trondheim (scénario), Lorenzo ...

    Un autre homme qui marche

    Furari, de Jirô Taniguchi, éditions Casterman, 212 pages, 16 euros. L’homme qui marche demeure ...

    Procès de Roddy Lembe-Onema pour tentative de meurtre à Clermont (Oise)

    Troisième article reproduit avec l’aimable autorisation de mon confrère Gautier Lecardonnel 2 mars 2017 ...

    L’homme qui tua John Lennon, portrait d’un tueur trop ordinaire

    J’ai tué… John Lennon, Rodolphe (scénario), Gaël Séjourné (dessin). Editions Vents d’Ouest, 56 p, ...