Une nouvelle Rue sur la carte du 9e art

    Une nouvelle maison d’éditions de bande dessinée voit le jour : Rue de Sèvres. Premières parutions en septembre avec, notamment… Zep, le père de Titeuf.

    Si le monde de la bande dessinée ne va pas si bien que cela, et si ça commence à se voir – ainsi de la mise en redressement judiciaire des éditions 12 Bis fin avril – le secteur attire encore. Ainsi, l’ancien patron de Casterman, Louis Delas, vient de lancer sa maison d’éditions BD (appuyée sur l’Ecole des loisirs, propriété en partie de sa famille).

    Zep et Hugo Pratt pour l’automne

    Le nom de la nouvelle société, Rue de Sèvres (qui est aussi son adresse, celle, historique de l’Ecole des loisirs) a valeur de manifeste de pérennité et de stabilité. Pour le contenu, ça bouge s’agissant du pré-programme des premières parutions, attendues pour l’automne. Cela commencera très fort avec un Zep inédit, à plus d’un titre.  Une histoire d’hommes – relatant les retrouvailles, 18 ans plus tard, d’anciens copains, ex-membres d’un groupe de rock où seul l’un d’eux à percé – devrait permettre de découvrir un nouveau style graphique, plus réaliste, chez le père de Titeuf.

    Au-delà de ce très attendu album, l’automne devrait voir débarquer, depuis la Rue de Sèvres, La BD de Soledad de Soledad Bravi (bien connue pour ses strips par les lectrices de Elle), Giacomo Foscari, chronique voyageuse entre l’Italie des années 30 et le Japon des années 60 par Mari Yamazaki (créateur du manga à succès Thermae Romae) ainsi qu’une redécouverte d’un roman méconnu de Hugo Pratt: Fanfulla (un condottiere du XVIe siècle). Enfin, dans un registre plus “jeunesse”, débarqueront Zita, fille de l’espace de l’Américain Ben Hakte et Loulou, l’incroyable secret de Grégoire Solotareff, qui viendra accompagner la sortie du film de l’auteur.
    Quand à 2014, la maison d’éditions annonce déjà des albums signés Christian Lehmann, Jacques Ferrandez, Olivier Tallec ou Michel Houellebecq (avec Cesar Gabriel Petry).

    50 albums par an “maximum”

    Un alléchant programme, donc, qui se retrouve aussi dans les déclarations d’intentions de la nouvelle maison d’édition – développées dans un dossier de presse sobre et bien fait (de bonne augure, donc !). Celle-ci a vocation de publier une cinquantaine d’albums par “au maximum“, comme le souligne Agathe Jacon, responsable marketing, une sélectivité qui “semble essentielle pour accompagner les livres dans la durée“. Le projet éditorial vise à s’articuler autour de trois axes : ado-adultes, tout public et jeunesse, avec la volonté affichée de “donner à l’auteur sa place au coeur du projet en portant une attention toute particulière à la qualité des histoires“.

    Louis Delas, directeur général de L'Ecole des Loisirs et Rue de Sèvres

    C’est aussi ce que dit le fondateur, d’une autre manière : “Nous avons le désir de faire notre métier dans un état d’esprit artisanal, avec les moyens d’un groupe d’édition indépendant, déjà remarquablement implanté et apprécié. Je suis convaincu, insiste Louis Delas, que dans un marché du livre en pleine mutation, la clé du succès et de la longévité, c’est la proximité. Proximité avec les auteurs, les libraires, les médiateurs, tous les acteurs de la chaîne du livre et, bien entendu et surtout, avec les lecteurs.

    Premier rendez-vous dans trois mois, donc. En attendant, on peut déjà suivre la nouvelle petite maison d’éditions sur facebook et twitter (@ruedesevresBD)

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Un été BD dans la presse

    L’été, c’est BD dans la presse quotidienne et magazine. Petit tour d’horizon (non exhaustif). ...

    La sélection pour l’album féminin de l’année d’Artémisia

    La sélection du Prix Artémisia vient d’être rendue publique. Ce trophée, destiné à saluer ...

    Test de publication BD sur facebook

    Chaque article publié sur ce blog se notifie automatiquement sur facebook, grâce au réseau ...

    Julio Popper redécouvert

    Julio Popper, le dernier roi de Terre de feu Matz (scénario), Léonard Chemineau (dessin). ...

    Largo Winch aujourd’hui à la “une”

    C’est ce 12 novembre que paraît le 17e tome des aventures de Largo Winch, ...

    Le futur recomposé de Fabrice Neaud s’approfondit

    Nu-Men, tome 2 : Quanticafrique, Fabrice Neaud, éditions Soleil (coll. Quadrants),  48 pages, 13,95 ...