coeur glace_couvCoeur glacé, Gilles Dal (scénario), Johan de Moor (dessin). Editions Le Lombard, 62 pages, 14,99 euros.

    La vie dans toute la banalité contemporaine d’un quadra dépressif. Cadre moyen, responsable des relations publiques d’un grand groupe de presse, marié et ayant survécu à quelques crises de couple, qui se fait des voyages “en dehors des circuits touristiques classiques“, a ses petits pépins de santé et devient de plus en plus obsédé par la mort, et donc, en retour, par le bilan de sa vie. Il se donne ainsi un mois  pour y voir plus clair dans ses questionnements sur sa famille, son travail, son époque, les rapports aux autres. Mais une existence qu’il revisite derrière des lunettes très sombres. Entre dérision et dérisoire, plus grand chose n’a de valeur à ses yeux.

    Johan De Moor et Gilles Dal s’amusent ici à faire exploser les conventions, la bienséance et les petites évidences quotidiennes tacites qui rendent la vie en société vivable, à défaut d’être exaltante. Et se répondent dans un jeu de miroirs entre le texte et les images. Les propos de plus en plus plombants se voient confortés par des dessins colorés et fantaisistes qui rappellent le style de la célèbre série La Vache (dont Le Lombard vient de republier l’intégrale). L’image prend aussi plaisir parfois à prendre le contrepied de la narration, dans un second degré au récit, le tout parsemé d’images de pub détournées à la manière des situationnistes, de Playmobil, de personnage de mangas ou de Disney, et rythmé par le tic-tac envahissant du temps qui passe…

    Coeur glace-caseCette succession de petits faits anecdotiques et de considérations relevant de la philosophie de bazar (dans le genre “Pourquoi souffre-t-on tant alors que de toute manière on finira par tout oublier ?”) peut sembler d’une affligeante banalité. Mais elle reflète bien, justement, l’état du personnage… et de nombreux quadras et quinquas pourraient/pourront sans doute se retrouver dans cet état des lieux désabusé. Une angoisse existentielle qui pèse, de pages en pages, jusqu’à une dernière planche choc, qui vient sortir de la torpeur mélancolique, comme un réveil violent après une torpeur finalement pas si désagréable. Insoutenable légèreté de l’être ou ironie du désespoir. En tout cas un objet assurément singulier.
    A noter, confortant cela, le soin apporté à la réalisation de l’album, avec ces pages délicatement couleur crème et une couverture volontairement vieillie, usée et estampée “100% vie réussie”.

    Coeur glacé-planche2

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Indeh, naissance sanglante d’une nation

    Indeh, Ethan Hawke (scénario), Greg Ruth (dessin). Editions Hachette Comics, 240 pages, 19,95 euros. ...

    Pierre Christin dans les pas d’Eric Blair et George Orwell

     Orwell, Pierre Christin (scénario), Sébastien Verdier (dessin), avec la participation d’André Juillard, Olivier Balez, ...

    Chienne de vie

    Monument-Amour, tome 1: chiens de guerre, Didier Quella-Guyot (scénario), Arnaud Floc’h (dessin). Editions Bamboo ...

    Bill Wyman : « Nous jouons par amour »

    Le bassiste historique des Rolling Stones qui mène aujourd’hui une intéressante carrière solo, sera ...

    Rapport Ratier : La bonne fortune paradoxale de la BD en 2014

    Document annuel de référence sur l’activité du 9e art, le 15e “rapport Ratier” sur ...

    Un foyer à offrir aux Vitalabri

    , Jean-Claude Grumberg (texte), Ronan Badel (illustrations). Actes Sud Junior, dès 7 ans, 96 ...