Lecture confinée : sélection subjective

      Vous êtes confiné? Profitez-en pour lire. Ci-dessous, une sélection furieusement subjective de mes ...

    L’ombre d’un père essentiel et attachant

     Frédéric Vitoux égrène, sans chronologie, ses souvenirs familiaux et amicaux. C’est délicieux. Il est ...

    Les bonnes ondes de Frédéric Beigbeder

    Avec «L’homme qui pleure de rire», il signe un roman imparable à propos de ...

    Ethel et Ernest, un couple qui résiste au fil des ans

     Ethel & Ernest, Raymond Briggs. Editions Grasset Jeunesse. 104 pages, 19,20 euros. Vingt ans ...

    Fuir le bonheur de peur qu’il ne…

                      Philippe Vilain dissèque un amour ...

    Les mauvais coups

    Laissons les polémiques. « Orléans », de Yann Moix, est un livre sublime. Le père me ...

    Patrick Rambaud démonte Macron

      Dans « Emmanuel Le Magnifique », l’ancien d’Actuel, équipé d’un humour décapant, rayonne.   L’arrivée ...

    La rupture est une malédiction

     Dans «Rompre», brûlot plein de soufre et de souffrance, Yann Moix ne cesse de ...

    Besson en emporte le vent

         Genre particulier, la chronique hume l’air du temps et le vent de ...