Les misérables

    Ce n’est pas parce qu’on s’appelle Hugo qu’on doit devenir la Cosette de la ...

    Franz-Olivier Giesbert : «Je suis l’enfant des écrivains que j’ai aimés »

    Franz-Olivier Giesbert était récemment à la librairie Martelle, à Amiens, où il a signé ...

    Éclairant Jean-Marie Rouart…

    Il dresse le portrait de quelque 120 écrivains qu’il a adorés, et nous donne ...

    Comme un parfum de vraie République…

        La France est souvent poujadiste ; on le sait. « Tous pourris ! »  Il suffit d’aller boire ...