Vive le Boléro et vive l’Union soviétique!

    J’avais lancé, la semaine dernière, un vibrant et très émouvant appel après la perte ...

    La belle langue d’Antoine Blondin

    Il est des semaines chargées comme la langue d’Antoine Blondin. Difficile d’y échapper; on ...

    Politiquement correct : Gardin notre sang-froid

          Les femmes m’ont beaucoup appris. Moi qui, en dehors de Louis ...

    Souvenirs humides et stendhaliens à Saint-Quentin

    J’avais abandonné la Marquise à sa table de dédicaces, à la librairie Cognet, à ...