Categories
Bulles Picardes Presse & Médias

Des bandes dessinées à lire dans la presse cet été

Il y eut des périodes plus fastes. Et un engouement estival plus massif de la presse pour la bande dessinée. Néanmoins, certains titres continuent de proposer des planches cet été.

Damien Cuvillier assure le dessin, sur ce diptyque qui vient prolonger “La Guerre des Lulus”.

Le Courrier picard, déjà, qui poursuit donc son compagnonnage amical avec les éditions Casterman et les “Lulus” picards de Régis Hautière et Damien Cuvillier. Vus cet été dans une nouvelle perspective.

Toujours en PQR (sans prétention d’exhaustivité), Sud Ouest – l’un des titres qui consacre, chaque dimanche tout au long de l’année, une des rubriques les plus conséquentes à la BD – propose une page quotidienne de Zéropédia, l’encyclopédie humoristico-scientifique de Fabcaro et Julien Solé. Et à l’autre bout de la France, la Voix du nord offre de son côté une planche par jour des Premières fois, des éditions Bamboo (que, personnellement, on apprécie très moyennement, mais cela reste forcément subjectif).

Moi ce que j’aime, c’est les monstres, le roman graphique d’Emil Ferris.

Dans les quotidiens nationaux (parisiens, en clair), seul Libération reste fidèle à la tradition et à son heureuse habitude de proposer une découverte d’avant-garde en avant-première. En l’occurrence cette fois les premières planches du gros roman graphique Moi, ce que j’aime, c’est les monstres de l’Américaine Emil Ferris, à paraître fin août aux éditions Monsieur Toussaint Louverture.

Le Monde, de son côté, réalise une jolie opération, en dévoilant les planches du très attendu nouvel album d’Emile Bravo, sur la jeunesse de Spirou (la suite du Journal d’un ingénu, Spirou ou l’espoir). Mais c’est uniquement sur son site web.
Enfin, côté hebdos, le Figaro magazine fait dans le “classique” revisité, en proposant le nouvel album des aventures d’Alix, signé Giorgio Albertini et David B.
Et l’Humanité dimanche propose à ses lecteurs la suite du très bon Le Suaire, le récit politico-historique de Gérard Mordillat, Jérôme Prieur et Éric Liberge.